mercredi 28 juin 2006

Prise de conscience

Le 28 octobre 2005, je suis revenue à la maison avec un petit être tout neuf, tout joufflu, qui dormait, buvait quelques onces de lait régulièrement et me tirait les larmes au yeux lorsque je le regardais.

Vint ensuite la première nuit complète... La toute première fois où nous n'avions pas à nous lever une ou deux fois pour remplir le petit bedon... La première nuit où finalement, je n'ai pas plus dormi puisque j'ai passé mon temps à me lever pour être sûre qu'elle n'était pas morte... ;)

Puis le premier sourire. Celui venu inconsciemment, sous la petite tuque blanche. Je me passe de mots pour décrire cette image qui en vaut mille...

Les premiers balbutiements, les premiers gazouillis... Puis tranquillement, le petit être s'éveillait un peu plus sur le monde. Il y a eu le premier retournement du ventre au dos, puis celui du dos au ventre...

Plus récemment, les événements se sont bousculés. Un matin, Mathilde n'était plus un nouveau-né mais bien un bébé. Elle s'est mise à ramper d'abord, puis à jaser quelques jours plus tard. Deux semaines de plus et elle marchait à 4 pattes... Il y a maintenant 2 semaines, elle a commencé à se lever debout et hier, elle a monté la première marche. Elle se déplace maintenant comme une araignée, les mains agrippées qui se tassent de quelques centimètres et les pieds qui suivent.

La prise de conscience? Le temps va vite. Bientôt elle marchera, aura des dents, dira son premier mot.

La prise de conscience? Je suis immensément reconnaissante de vivre ces moments tous les jours avec elle.

La prise de conscience? Bientôt, une autre vivra ces moments avec elle en majorité.

La prise de conscience? Je veux profiter au maximum de cet été de bonheur qui débute.

Hourra, vive l'été avec ma fille!

2 commentaires:

  1. wow wow et rewowwwwwwwww
    C'est vrai que les choses évoluent à un rythme d'enfer et qu'il faut en profiter. D'un autre côté , ils se passent tellement de chose en peu de temps que le temps s'alonge.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été très émue par ton commentaire sur la prise de conscience. Oui tu seras séparée d'elle momentanément lorsque tu reprendras le travail plus régulièrement, mais tu es vraiment choyée depuis sa naissance d'avoir pu vivre ces moments tendres avec elle jour après jour. Ce sont des choses que l'on oublie jamais et ce sont les plus beaux moments de notre vie. Je suis tellement contente pour vous que vous ayez pu connaître un tel bonheur, Il n'y a rien de plus beau et de plus précieux qu'un enfant.

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...