lundi 25 septembre 2006

Un moment de bonheur intense

Ce matin, la Pou s'est réveillée en toussant. Petit rhube qui court à la garderie oblige, elle a la goutte au nez et la gorge sensible. C'est Papou qui a eu droit au premier sourire du matin et qui me l'a apportée dans le lit, encore tout emitoufflée dans sa doudou. Croyez-en vos yeux/oreilles/doigts ou non, Papou l'a posée dans le creu de mon bras sous la couette, juste à mes côtés et... elle y est restée, le pouce bien enfoncée et la doudou enroulée autour d'elle.

Un moment de bonheur et d'amour total entre mère et fille, qui a duré, à mon grand étonnement, une trentaine de minutes! Pour moi, qui adore les câlins de fillette qui elle, est plutôt du style à se débattre au bout de 15 secondes, cette demi-heure en fut une de tendresse incroyable! Je la regardais se téter le pouce, sentais ses cheveux, je me suis dit au moins 15 fois: "Wow j'en profite vraiment là..." avant de me recoller la joue contre la petite tête qui se trouvait juste là, sur mon oreiller. Quel beau moment... qui part vraiment bien une journée chargée!

3 commentaires:

  1. Quand j'ai lu ton texte je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes, tant de souvenirs ont rejaillis dans mon esprit. Les larmes étaient de bonheur tout autant que mes souvenirs...je vous aime profondément.

    RépondreSupprimer
  2. Alors elle a fini par marcher avant 1 an, la pitoune d'amour, je me sens tellement privilégiée de pouvoir suivre l'évolution de ma petite fille par ce véhicule. Et c'était quand exactement? Bravo Mathilde!

    RépondreSupprimer
  3. Alors elle a fini par marcher avant 1 an, la pitoune d'amour, je me sens tellement privilégiée de pouvoir suivre l'évolution de ma petite fille par ce véhicule. Et c'était quand exactement? Bravo Mathilde!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...