vendredi 15 décembre 2006

Le 7e round

Une finale béton!

En juillet dernier, nous avons, Alexandre et moi, participé en tant que figurants, à la série Le 7e round, diffusée cet automne à la SRC. Nous avons, bien sûr, écouté cette série! Tout d'abord dans le but de se voir un tit peu dans le coin de l'écran... Mais aussi parce que c'était foutrement bon! Nous avons découvert une saprée bonne émission et la finale d'hier était formidable! Un combat Tozzi-Janvier pour la ceinture de champion du monde de boxe...

L'émission d'hier c'est aussi voulue émotive et troublante. Marion, la soeur d'un des boxeurs, jouée par Geneviève Déry, est une jeune ado qui fréquente un gars pas trop... fréquentable. Malhereusement pour elle (et pour nous), elle se fait violer par 4 gars, amis de son chum. On n'a rien vu mais on a tout deviné.

Le mal de coeur, le mal de ventre qui m'ont torturés. On voyait la petite Marion se traîner dans la rue jusqu'à la porte de son frère, les jambes pleines de sang, la face boursoufflée... Alex et moi on s'est regardés, horripilés. Un frisson de dédain et de peur a parcouru mon dos. On est restés muets tous les deux durant toute la pause qui s'en est suivie. Puis le segment suivant. J'ai rêvé à elle la nuit passée. Mais je ne voyais pas Marion. Je voyais Mathilde.

Paranoïa vous allez dire. Non. Je dirais plutôt prise de conscience. Que malgré ce que je ferai pour protéger ma fille contre les malades de cette terre, elle seule sera maîtresse de sa destinée et que l'on est si fragile. Ce regard m'a troublée, m'a fait frémir. Mon coeur de Maman est bel et bien en vie.

1 commentaire:

  1. Malheureusement, ça n'existe pas juste dans les films. Il y a beaucoup de dangereux malades un peu partout. Je ne peux pas croire qu'on puisse faire des choses semblables juste pour assouvir de telles pulsions....Ils n'ont pas idée à quel point ça peut détruire une vie...Par chance, il n'y a pas que du mauvais dans ce monde! Vive l'amour que nous avons avec nos conjoints, enfants, famille et amis!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...