lundi 6 août 2007

Le calme après la tempête

Je sais, je vais avoir l'air d'une mère ingrate. Mais je me dois d'être honnête avec vous.

Ce matin, la garderie a réouvert ses portes après 3 semaines de congé complet. Nicole, la perle rare qui éduque nos petits bout'choux, était partie en Gaspésie pour y faire le plein de soleil, d'air marin et de patience infinie.

C'est donc sous les orages que j'ai amené Mathilde voir les amis de la garderie, habrillée de son manteau de pluie et de sa capuche! Et c'est sous le soulagement que je l'ai laissée en toute quiétude.

Les 3 dernières semaines ont été particulièrement éprouvantes sur le plan de ma santé; maux de ventre, difficultés à dormir, fatigue extrême, maux de tête, crampes, diarhée, vomissements... Le tout dû à bébé #2 qui fait son chemin dans ma bédaine maintenant établie.

C'est donc avec difficulté que j'ai gardé Mathilde avec moi durant ces 3 semaines. Durant les premiers jours, Alexandre était parmi nous mais je travaillais, puis nous sommes partis à Rimouski (super plaisant mais pas reposant...). La seconde semaine, elle m'a rentré dedans! Et la semaine dernière, il a tellement fait chaud que j'avais de la misère à me trainer. Je n'ai donc pas profité des moments avec ma fille pour en faire des mémorables et agréables. Un rien me rendait maussade et ma patience avait un seuil très, très bas. Comme Mathilde le sentait sûrement, elle voulait avoir plus d'attention alors que je ne pouvais pas et cela a créé des situations plutôt moches.

Au début des "vacances", je me disais que j'allais garder Mathilde à la maison jusqu'à mon retour au CÉGEP. Contrairement à l'an dernier, alors que je travaillais seulement à temps partiel, et où je pouvais garder la Pou 1 ou 2 jours par semaine avec moi, cet automne je travaillerai à temps plein donc je ne pourrai pas. Je me sentais donc coupable de l'envoyer à la garderie cette semaine et la semaine prochaine.

Mais ce matin, tout ce que je voulais était de retourner me coucher tranquille dans la maison sans bruit. Voilà donc pourquoi je me sens un peu indigne. J'ai préféré laisser Mathilde loin de moi quelques heures pour prendre du repos et tenter de me sentir un peu mieux, en cette 9e semaine de grossesse. C'est égoïste mais... comme m'a sagement dit Belle-Maman: "Ton corps te lance des signaux et tu n'as pas le choix de les écouter si tu veux te sentir mieux. Mathilde va s'amuser avec ses amis à la garderie et elle sera heureuse... et toi aussi par la suite."

Finalement, je ne suis pas si pire que ça... hein?

2 commentaires:

  1. Ne t'en fait pas avec ça, dans ta situation c'est tout à fait normal, et je crois effectivement que tu as besoin de repos. Tu dois prendre soin de toi et de ta santé. Envoyer la pou à la garderie ne fait pas de toi une mère indigne.....au contraire, vous allez encore plus apprécier les moments que vous passerez ensemble. Lâches pas. Je ne sais pas encore ce que sait d'être maman, mais je vous admire toutes!

    RépondreSupprimer
  2. Mais noooonnnnnn!
    Tu n'es pas une mère indigne!
    Sawaaaaaa a bien raison même si elle n'est pas mère!
    Un peu de repos peut faire un immeeeeense bien à une future maman! Te rappelles-tu ta première grossesse? Moi je voulais toujours dormir les trois premiers mois, et c'est ce que je faisais! À 20h, j'étais partie dans les bras de morphée quand habituellement, je me couchais vers 1am!
    Maintenant tu as la pou qui te demande de l'énergie que tu n'as pas à revendre. De toute façon, c'est pas comme si tu l'envoyais vivre le calvert quelques heures! Elle s'amuse avec ses amis et elle est entre de bonnes mains.
    Maintenant va te coucher et fait dodo! ;)

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...