mercredi 21 novembre 2007

Les dents et la sagesse - propos de Martin Petit


Quand l’homme a marché sur la lune en 69, l’orthodontie fonctionnait encore à l’envers.
À 30 ans j’ai décidé de corriger l’alignement de mes dents, qui était aussi croche que celui du Canadiens de Montréal de 2001. À la veille de me faire poser les fameux boîtiers gris, mon chum Ken Scott, en ayant porté longtemps, m’avait donné ce conseil : quand ils vont serrer, ne leur dis pas que tu as mal, comme ça ils vont serrer plus fort et ça vas aller plus rapidement.
Le lendemain, l’orthodontiste m’explique candidement la procédure. Il m’explique que le premier fil qui servira à faire bouger mes dents est très mince, tout le contraire de l’image du câble d’acier que j’imaginais. Il m’explique en fait que l’orthodontie s’était transformé radicalement à la suite de la découverte suivante: plus tu tires sur une dent, plus elle résiste, alors qu’une simple tension, subtile et douce, la déplace 2 fois plus rapidement. J’ai tout de suite eu une pensée pour mon chum Scott qui a passé au moins 4 ans avec ses appareils, vaines douleurs. Mon traitement majeur aura duré 14 mois.
Me reviens souvent cet exemple. L’efficacité d’une poussée subtile peut faire dériver bien des choses si elle est maintenue avec rigueur. Ainsi vont les dents dans notre bouche ainsi vont les hommes dans notre monde.

C’est pourquoi les diètes rapides, les transformations extrêmes, les formations accélérées, les révélations chocs, les psychothérapies de 5 sessions, les comment-devenir-riche-en-3-étapes, le fast food, la mode, l’instantanné, le flash-glam-paillette, les one-night stand, le jouir-tout-de-suite-aimer-plus-tard, tout cela existe, génère des sous, fait du bruit, mais ne réussit en rien, à faire de nous de meilleures personnes. De changer.

À l’échelle planétaire

Notre défi en ce moment est d’inventer une façon de vivre en tenant compte de la fragilité des richesses naturelles. C’est sur quoi nous seront jugés par nos enfants. Il nous faut pousser subtilement, dans la bonne direction, doucement mais avec rigueur, pour changer en permanence.

Parce que le monde, lui, change de toute façon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...