vendredi 16 mai 2008

Quand la semaine va mal...

Lundi, petit mal de gorge. Je n'en fais pas un cas, je fais mes courses.

Mardi, gros mal de gorge. les yeux me piquent. "Ah non, pas les allergies!" Avant de prendre quoi que ce soit, je me dis que je vais boire de l'eau et attendre quelque temps... Dormir peut-être? Une petite sieste en après-midi avant d'aller donner mon premier cours de Cardio-boxe depuis l'accouchement... Tout se passe bien!

Mercredi, un coup de poing dans le corps au complet! OUCH! Nez qui coule, gorge qui brûle, oreilles bouchées... J'ai le frisson toute la journée, malgré les Tylenol, le sirop, les pastilles... Je donne un cours en après-midi (quand même assez relaxe, mais juste tannant de ne pas rester emmitoufflée...) et j'ai un privé en soirée. Je me couche tôt (avant 22h... Ça se peut ça??).

23h, minuit, 1h je dors mais j'ai de la fièvre. 1h15, Mathilde se met à tousser. 2h15, elle tousse encore. Sirop, Hydra-sens (pouish à mettre dans le nez, un peu comme du Salinex mais moins fort), ouvre un peu la fenêtre pour aérer (il faisait 25 degrés dans la chambre!!)... Je me recouche... 3h, des ratons-laveurs font tomber la poubelle et un train fait du bruit... 4h j'en ai assez, je descend au sous-sol et je fais du lavage... J'ai tout lavé et tout plié le linge... J'ai écouté Canal Vie jusqu'à 6h15... jusqu'à l'allaitement de 7h et la journée recommence... Ouch! Je n'avais pas vécu d'insomnie depuis la nuit qui a précédé notre déménagement dans la maison... Et les raisons n'étaient pas du tout les mêmes!

Hier, j'ai, comme on pourrait dire, sauté une journée! Je me suis recouchée après le boire. J'ai dormi 3h. J'ai allaité, j'ai dormi 3h. J'ai allaité, j'ai pris un bain et j'ai dormi 1h. J'ai allaité, j'ai soupé, j'ai fait un peu de bricolage avec Mathilde, j'ai allaité et je me suis couchée. Super productif, non?! ;)

Cette nuit j'ai quand même bien dormi, j'ai eu des épisodes de fièvre intense (genre mouiller le lit) et de frissons intenses... J'ai rêvé à des trucs vraiment bizarres, j'ai eu mal à une oreille... En fait je souffre d'hypersensibilité du pavillon de l'oreille droite depuis que j'ai travaillé en centre d'appel et que je vivais 8h par jour avec un casque d'écoute... Ce qui fait que quand je reste trop longtemps couchée sur le côté droit, mon oreille me fait tellement mal que j'ai l'impression qu'elle va tomber! Mais bon, on s'habitue...

Je me suis fait remplacer pour le cours de Cardio-Poupon ce matin et je prends ça relaxe... Je suis un peu moins congestionnée et je ne tousse presque plus mais je traîne de la patte! Heureusement nous avons un weekend de 3 jours qui va me permettre de me remettre sur pied pour reprendre la vie mardi! ;)

Mathilde là-dedans? Elle va mieux, elle a toussé quelques jours (en fait, je crois que c'est elle qui m'a donné son virus car sa gardienne était malade...) et se replace tranquillement. Alex n'a rien du tout, ni de rhume, ni de grippe, ni de bisou ni de câlins! Hehe Olivier a la petite morve au nez mais je crois que je lui transmets assez d'anticorps pour qu'il lutte! Finalement, c'est moi qui va avoir eu la plus virulente attaque!

2 commentaires:

  1. Pauvre toi!! Ces moments-là sont difficiles à vivre quand notre corps ne fonctionne pas comme d'habitude! On peut dire que certaines tâches prennent le bord!

    Je voulais aussi te dire merci pour tes conseils et ton partage, parce que honnêtement, ça m'a fait du bien te lire. C'est rare que je déblatère mes incertitudes sur internet, mais, tu m'as vraiment aidé :)

    Prompt rétablisssement ma chère... je te souhaite un bon weekend plein de repos!

    RépondreSupprimer
  2. P'tite bouette16 mai 2008 à 22:15

    Ishhhh...méchante semaine!! Suite à mon petit séjour chez vous de lundi soir à mardi matin, je n'ai rien eu du tout....moi qui étais là pour t'aider, j'ai eu seulement le meilleur, soit : bercer Olivier pendant 2 heures (une fois les coliques terminées), dormir comme une bûche, déjeuner et jouer avec Mathilde.....vraiment désolé! hehehehe

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...