mercredi 2 juillet 2008

Mathilde est un rack à bobos

Je ne pensais pas qu'un enfant pouvait avoir autant de bobos...
À tout bout de champ, Mathilde arrive, la larme à l'oeil, en me pointant une partie de son corps et en me disant:"Mamou, j'ai un ti-bobo, donne un bisou." La piqûre du moustique sur l'épaule, le bleu de la chute de la balançoire sur le genou, l'égratignure de la glissade en métal au parc en arrière de la cuisse (ouch!), la scratch du petit mur d'escalade sur l'avant-bras... Tout est bobo!
Si vous lui voyiez les jambes, c'est IN-CRO-YA-BLE! Elle a des bleus partout! Mais elle ne semble pas s'en apercevoir outre mesure... Je crois qu'elle bleuit facilement et que j'ai une cowgirl sans seuil de douleur... Une fois le bisou donné sur le fameux nouveau bobo, elle repart, le sourire aux lèvre, pour aller se planter encore une fois... ;)

2 commentaires:

  1. Charles-Eliott fait la même chose... il vient me voir pour un bisou (à moins que je ne sois remplacée par un toutout!) et repart aussi vite continuer à jouer!

    La pédiatre de mon amie en voyant les bleus sur les jambes de sa fille, s'est exclamée "Aaahh! Toi t'es une petite fille qui a du plaisir!"

    C'est ça être un enfant après tout!

    RépondreSupprimer
  2. Idem ici! On vide les boîtes de plasteur! hihihi

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...