dimanche 25 janvier 2009

En quoi consiste le travail d'enseignante au CÉGEP... Pour ceux qui se questionnent!

Lundi le 19 janvier, journée officielle où je recommençais à travailler au CÉGEP. Je me suis donc rendue pour préparer mon bureau et commencer à me minder tranquillement... La fille qui avait occupé mon bureau durant mon absence avait tout libéré, j'ai donc pu installer mes affaires... Et tant qu'à être là, j'ai décidé de monter mes cartables de cours. Qu'est-ce que cela signifie?

J'ai décidé, lorsque j'ai commencé à enseigner au CÉGEP, que je n'allais jamais être prise de court. Ceux qui me connaissent savent que j'aime lorsque tout est bien rangé (sauf mes factures pour mon rapport d'impôts... hihi) et qu'on peut s'y retrouver aisément. J'ai donc décidé que pour chacun des cours que j'enseignais, j'allais monter un cartable. Avec des séparateurs plastifiés, je peux séparer mes cours (ex.: cours 1 à 15 pour une session entière) et dans chacun d'eux, je mets ce que j'ai besoin. Par exemple, pour mon cours de danse, au cours 1, je dois remettre le plan de cours et faire remplir le bilan de début de session. J'ai donc les originaux de ces documents et, le cas échéant, les photocopies préalablement commandées. Cela m'évite donc d'arriver un lundi matin à 7h45 en panique car mes papiers de mon cours de 8h ne sont pas prêts.

J'ai donc choisi, en ce 19 janvier, de monter les cartables des 4 disciplines que je vais enseigner cet hiver. Par ailleurs, j'ai vraiment un horaire incroyable... Je travaille du lundi au jeudi! C'est merveilleux! Je me suis donc attaquée au cours de Techniques de relaxation, le premier cours que j'enseignais lors de la première journée de classe le 22 janvier. En 2h30, j'ai réussi à monter mon cartable! J'étais très heureuse d'avoir fait cela... J'ai terminé la journée en plaçant quelques trucs sur mon bureau et suis revenue à la maison. Ça commençait bien!

Mardi, après une nuit légèrement dérangée par un Bou qui toussait à tout rompre, j'ai pris à nouveau le chemin du Collège pour aller préparer un autre de mes cartables. J'ai réussi à faire non seulement mon cartable de Danse mais aussi celui d'Aérobie! La prof avec qui j'enseigne (Julie) aérobie avait mis sur mon bureau toutes les photocopies prêtes pour le début du cours donc cela m'a vraiment facilité la vie! J'ai même eu le temps de me renseigner sur des technicalités de paye, d'aller commander les volumes à la Boutique pour mes élèves et d'imprimer toutes mes listes de présences. Wow, j'ai repris confiance! Mardi soir, ma grosse soirée de cours de groupe chez Kin'Action; Intervalles 17h30, Cardio-Boxe 18h30, Step 19h30. Ouf! Arrivée chez nous j'étais zombie!

Mercredi le 21 janvier, dur réveil très très tôt... Olivier était fiévreux, les joues bouillantes, colleux, grippette. Il était hors de question que je l'envoie à la garderie dans cet état. J'ai donc tenté de travailler un peu de la maison... J'insiste sur le mot tenter car toute maman qui reste à la maison pour soigner sa progéniture sait que la journée passe vraiment très vite lorsque les nez sont constamment en innondation, que les siestes se font courtes et que les draps sont à changer 2 fois dans l'avant-midi pour cause de sueur intense... J'ai fait mon plan de cours pour le nouveau cours d'aéro-tonus que je commençais en entreprise jeudi mais sans plus... Heureusement, mon cours d'Entraînement urbain, le dernier cours qu'il me restait à préparer, commençait seulement mercredi prochain, soit le 28 janvier. Plus tard...

Après un suppositoire, du Tempra, une bonne journée de repos à la maison et une nuit de 14 heures, le Bou était mûr pour un retour en pleine forme à la garderie! Et moi, je vivais le jour J en ce jeudi 22 janvier; je rencontrais mon premier groupe! Une amie me demandait si c'était pire de rencontrer son premier groupe à vie ou son premier groupe après un long congé et je dois dire que la seconde option m'a vraiment semblée pire. Surtout que dans mon groupe, j'avais des étudiants qui étaient dans mes cours en automne 2007! Ouch! Malgré le trac, tout s'est bien passé. Le premier cours sert souvent à briser la glace et à exposer ce qu'on va faire et ce à quoi on s'attend de la part des étudiants pour les 15 semaines à venir. Soupir de soulagement! J'ai également rencontré mon groupe en entreprise et le cours d'aéro-tonus s'est super bien passé! Finalement, j'ai retrouvé Sara pour une belle soirée de filles; visite du musée où elle travaille, souper sushis et cinéma (film quétaine à fond et pas très bon en fait: La guerre des mariées... Je sais, le titre en dit long. Mais que voulez-vous, je voulais vraiment aller au ciné et c'était le seul film qui passait à une heure convenable...)! Cela m'a détendue et m'a fait extrêmement de bien.

Vendredi le 23 janvier, la garderie à Olivier était fermée (je vous reparlerai de tout cela dans un autre billet...). Comme je donne un cours de Cardio-Poupon à 9h15, j'étais très heureuse de le traîner avec moi, ou plutôt derrière moi puisqu'il se trouvait dans le traîneau, comme tous les autres babes! Mais monsieur ne l'entendait pas ainsi... Il était complètement fru et il ne voulait que dormir au chaud... Il a donc pleuré tout le long du cours qui dure 1h15... C'est long parfois 1h15, hein! Heureusement pour moi, les filles étaient très compréhensives et m'ont rappelé à plusieurs reprises les paroles que moi-même je leur répète dans les cours lorsque leurs bébés pleurent et ne coopèrent pas; "le cours est fait pour ça! ce sont des mamans et des bébés et on est toutes là dans l'esprit qu'il se peut que rien ne fonctionne comme prévu!". Bou et moi nous sommes revenus à la maison au chaud pour passer le reste de la journée à se reposer (et faire le ménage) en attendant Papou et la Pou qui amenaient la pizz du vendredi soir. ;)

Samedi! (Hé non ce n'est pas encore fini!) Alex s'est levé très tôt (5h30!) pour aller travailler et revenir assez de bonne heure pour que j'aille donner mon cours! Le workout d'une heure et demie que j'ai donné aux 5 participantes était... comment dirais-je... intense?! De retour au bercail pour: prendre ma douche, préparer les enfants, dîner, embarquer les pénates dans l'auto... pour rouler vers St-Liguori où ma gang de kinésiologie nous attendait pour un super souper bien arrosé. Une très belle soirée où tout le monde était de bonne humeur, où les enfants ont été super sages (nous avons maintenant 4 poupons dans la gang; Mathilde, Olivier, Xavier (bébé d'Amélie) et Thomas (bébé de Christine L.), en plus de Christine R. qui en attend un pour juillet!), où le repas était succulent, où les conversations coulaient... Nous sommes revenus à la maison pour 1h du mat' et aujourd'hui, nous prenons ça vraimennnnnnnnnnt relax!

Une vraie de vraie semaine qui commence demain avec tous les autres groupes que je rencontrerai! Je suis énervée!

1 commentaire:

  1. WoW!!!!!!!!! Tu en as 'dans la mère! Juste à te lire je suis époustoufflée!

    Bravo pour ton bon début et je te souhaite merde pour le reste ;)

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...