jeudi 26 mars 2009

Paranormal... la suite

Quelques vérifications plus tard, nous avons confirmé que le monsieur était bel et bien le conjoint d'une autre éducatrice qui était présent pour aider cette dernière alors qu'elle était blessée. Le problème? L'éducatrice d'Olivier qui nie qu'un homme était là... La confiance commence à se faire plus mince... :(

Ma critique du jour s'adresse à ce système de places en garderies que l'on dit augmenter en nombre à chaque promesse électorale. D'un côté, nous, les parents, qui devont aller travailler et laisser nos enfants à des inconnus (certains sont des amis, comme Nicole, l'éducatrice de Mathilde, qui est notre perle). Si cela ne fait pas notre affaire pour x-y raison, on peut bien aller voir ailleurs... Mais pour voir ailleurs, il faudrait qu'il y ait de la place! On est comme piégés dans un cercle vicieux; on ne veut pas dénoncer de peur que notre enfant soit maltraité par la suite, on ne peut pas changer de place car il n'y en a juste pas, de place!

De l'autre côté les éducatrices, qui n'ont toujours pas d'entente salariales et qui attendent un règlement de la part d'un gouvernement qui change son fusil d'épaule à chaque promesse électorale. Elles ont des conditions très difficiles et avec les changements qui ont eu lieu dans les dernières années (regroupements, bureaux coordonnateurs...), elles ont peine à avoir du soutien lorsqu'elles en ont besoin. Un enfant qui a des problèmes de comportement? La personne-ressource, après 12 appels sans retour de la part de l'éducatrice, lui dit qu'elle peut mettre l'enfant dehors, qu'ils vont l'appuyer. "Heu, c'est parce que je ne veux pas le mettre dehors, je veux l'aider! Je veux du soutien pour savoir comment agir avec lui!"...

SU-PER.

***

La p'tite blondinette en a fait toute une ce midi... Elle mange chez Nicole. Elle pousse son assiette, puis vomit sur le napperon. Nicole ramasse pendant que Mathilde affirme haut et fort: "J'ai vomi alors Papou va venir me chercher pour aller à la maison." LOL La p'tite v'limeuse a compris que lorsqu'elle était malade, elle revenait à la maison et elle se la coulait douce... Hé bien aujourd'hui, après nous avoir parlé au téléphone, Nicole lui a dit: "Non ma belle, tu n'es pas malade, ton Papou il travaille et il ne viendra pas te chercher avant la fin de la journée". C'est drôle, je crois qu'elle ne le fera plus... ;)

2 commentaires:

  1. Ils sont vite nos cocos pour comprendre comment ça marche pour avoir ce qu'ils veulent ;) Pas folle ta p'tite!

    Pour les garderie, je suis tout à fait en accord avec toi. Pas toujours facile, d'un bord comme de l'autre.

    RépondreSupprimer
  2. Du vomi sur commande? Elle est forte, ta puce!

    Pour les garderies, que je te comprends! Ça nous a pris des mois à trouver la notre, et c'est même pas sûr qu'on puisse avoir une place pour P'tit Pompon quand ça va être le temps de l'envoyer là! Enfin, on se croise les doigts!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...