vendredi 3 avril 2009

"Tomboy"

L'être ou ne pas l'être, la question ne se pose plus dans mon cas. Depuis que je suis jeune, même très jeune, je déteste porter la jupe, je trippe sur tout ce qui est bleu, j'arbore les cheveux courts (pas depuis quelques années mais bon, je les ai eus courts très longtemps!), je m'habille plutôt sportivement et je m'éloigne le plus possible du maquillage.

Aussi, je dois avouer que j'ADORE les films d'action, je reviens d'ailleurs de voir Fast and Furious en grande première et j'ai été sur le bout de mon siège tout le long. J'avais les palpitations lors des courses de chars, l'action m'a complètement enivrée et j'ai été excitée une bonne partie de l'après-midi, même après être sortie du cinéma. Je l'avoue, j'avais même le goût de faire de la vitesse après... ce que je n'ai évidemment pas fait car je suis sage après tout... ;) Et ha oui! C'est un autre de mes côtés masculins; je conduis vraiment comme un gars. Je dépasse, je colle... Sans exagération mais tout de même. Mes parallèles sont quelque chose (vous en parlerez à Alex) et je suis bénie des dieux en ce qui concerne le stationnement à quelques pas de la porte.

Depuis que j'ai rencontré mon amie Sylvie, coiffeuse et pitoune (en apparence seulement puisqu'une tomboy se cache elle aussi sous ses cheveux flamboyants), j'ai appris que justement on peut être tout ce que je suis en faisant attention à mon corps, en en mettant juste un peu. Hé oui, à quelques années de la trentaine, j'ai appris qu'un peu de poudre bronzante sur les joues te donne un air de santé incroyable, que des mèches blondes dans les cheveux font ressortir mes yeux bleus, que des sourcils épilés donnent un regard fabuleux, que le chandail Medium (au lieu de Large) peut faire ressortir quelques courbes sans laisser paraître mon reste de grossesses...

Je ne m'habille pas plus en jupe, je ne me maquille pas vraiment plus mais j'ai appris comment être féminine à mon goût et à être bien dans ma peau ainsi. Il m'a fallu beaucoup de temps pour apprendre à m'accepter comme cela et surtout à trouver l'équilibre entre mes deux côtés. Être mère y est aussi pour quelque chose, et surtout être mère d'une petite tomboy... ;) Ma Pou, petite princesse qui ADORE le rose, qui aime être en jupe et qui veut que je "laisse [ses] cheveux descendre sur [son] dos en arrière, Mamou", aime aussi sauter dans la bouette, courir après le ballon (elle commencera le soccer cet été), se chamailler avec son frère. Elle devient tranquillement une bonne randonneuse, elle a plein d'amis garçons, elle préfère ses shoe clacks à ses sandales...

Je sens qu'on va avoir du fun ensemble... ;) Je sens surtout qu'on va faire un grand apprentissage ensemble et je compte bien lui montrer que l'on peut être bien dans sa peau même si on se sent parfois différente. À 6 pieds, quand tu es plus grande que toutes les autres, ce n'est pas toujours facile de se dire: "Tu es super ma fille, t'es hot!". Je ferai de mon mieux pour que ma fille se sente bien, même si je sais qu'elle devra malgré tout passer par là...

2 commentaires:

  1. Moi contrairement à toi, je suis plus fifille... et mes bonnes amies ont souvent été des "tomboy" qui elles, me faisaient découvrir le côté plus masculin de mon moi! J'ai toujours aimé les jupes, les blouses, les barettes, le maquillage, les talons et les sacs à mains multiples! Je crois qu'il suffit de trouver le bon équilibre pour soi.
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Mais mais mais! On est plus dans les années 50 pour qu'une fille porte seulement des jupes! Moi, je vote Caro et la Pou, et vive les tomboys!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...