mercredi 26 août 2009

Constat bien triste

Depuis lundi, la session est officiellement commencé au CÉGEP. Je rencontre tous mes groupes pour la première fois, je leur explique le plan de cours, qui constitue un contrat entre mes étudiants et moi. Je passe en revue ce que nous allons faire durant les 15 semaines de cours; cours pratiques, évaluations, travaux d'équipe... et demande quelques questions à mes étudiants.

- Pourquoi avez-vous choisi ce cours?
- Parce que le nom était cool, parce que je ne savais pas quoi choisir, parce que ça fittait dans mon horaire...

- Combien parmi vous sont actifs et pratiquent une activité physique 3 fois ou plus par semaine?
- 5 personnes lèvent la main sur un groupe de 25...

- Combien parmi vous sont sédentaires et ne font aucune activité physique?
- 15 personnes lèvent la main sur un groupe de 25...

- Si vous avez des problèmes de santé spécifiques, venez me voir à la fin du cours pour me mettre au courant.
- Au moins 2 ou 3 étudiants viennent me voir par groupe pour me dire qu'ils sont asthmatiques, diabétiques de type II (normalement développé chez les adultes dans la cinquantaine!), qu'ils ont des problèmes de dos, qu'ils font de l'arthrose... Tous des problèmes de santé que je trouve incroyables chez des jeunes de 16-17 ans. En lisant les bilans de début de session, je constate que la moitié de mes étudiants fument régulièrement, qu'ils travaillent en moyenne 20h/semaine en plus d'étudier à temps plein et qu'ils disent vivre du stress et dormir plus ou moins bien. IN-CRO-YA-BLE!

C'est bien triste. Cette génération a déjà des problèmes de santé et ils entament à peine leur vie. Sans nécessairement être des athlètes ou manger uniquement bio, ces jeunes auraient tellement les moyens (pas financiers mais bien physiques et mentaux) d'améliorer leur sort... J'espère pouvoir en faire changer quelques-uns d'attitude ou au moins leur donner des outils pour améliorer leurs habitudes de vie.

1 commentaire:

  1. C'est bien triste mais s'ils ont des parents qui n'ont pas bougé, ce n'est pas bien surprenant non plus.

    Bonne chance. J'espère que tu pourras les aider à changer leur vie.

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...