jeudi 24 septembre 2009

Moi


Quand j'étais enfant, nous déménagions souvent. Je changeais d'école à toutes les deux ans, et pas dans la même ville, ni tout près... Il ne m'était souvent pas possible de revoir mes compagnons de classe, pas même au supermarché, par hasard. Je me retrouvais seule avec ma soeur adorée et nous devions refaire notre "cercle" dans un nouvel environnement.

Ma soeur, de 4 ans ma cadette, a toujours été plus sociable que moi dans ces situations. Pourquoi? Qui sait. Elle arrivait dans sa nouvelle école et se faisait assez rapidement des amis. Elle dirait peut-être le contraire mais de l'extérieur, c'est ce que je voyais et vivais. Pour moi, chaque nouvelle classe était un calvaire. Le mot n'est pas exagéré; j'étais toujours la plus grande, un peu maladroite, pas sportive pour deux cents, j'étais gênée et mal dans ma peau. Je me retrouvais la plus part du temps toute seule, les enfants me lançaient des ritournelles toutes plus méchantes les unes que les autres, j'étais la rejet totale. Bien que je n'aie jamais manqué de rien à la maison, j'ai manqué d'amitié et j'ai commencé à me faire de vrais amis vers 16 ans, quand je suis sortie de cette enfance pour prendre confiance en moi et devenir peu à peu une femme. Dès lors, j'ai senti que ma vie serait plus facile.

Dans ma tête, je suis toujours la rejet, malgré tout ce qui arrive. Bon, j'exagère un tantinet... Mais il reste que parfois, dans certaines situations, je me surprends à être une personne confiante et qui obtient le respect des autres. Le souvenir de ces remarques blessantes et de ces années difficiles me revient rapidement en mémoire et on dirait que certaines situations deviennent impossibles... Je vous explique.

Hier soir, après mon cours de Boxe-Tonus, je devais me rendre tranquillement à la maison pour souper et écouter Les Hauts et les Bas de Sophie Paquin sur mon divan, effouairée sous ma couverte douce (oui, ça m'arrive de m'effouairer!). La vie est ainsi faite, je me suis retrouvée assise dans une salle communautaire à l'assemblée générale du CPE des Petits mousses pour me présenter sur le conseil d'administration. En fait, c'est Alex qui désirait participer mais un mauvais timing a fait en sorte que c'était plus facile que j'y aille, vu que j'étais sur la route et que le temps était compté. Nous étions une vingtaine de personnes au total, dont 5 parents d'enfants en milieu familial qui se présentaient pour faire partie du conseil; 1 était sur le CA depuis 3 ans, 1 autre est là depuis 6 mois (Julie, la maman d'Ariane et Félix!) et 3 autres inconnus, dont moi. Nous avons tous fait une courte présentation de nous-même, incluant notre motivation à nous impliquer, puis l'assemblée a passé au vote. J'ai recueilli 15 votes, et j'ai eu ma place aux côtés de Julie qui en a eu 11 et d'un autre parent qui est dans le même milieu que moi qui en a eu 8.

Ce que j'ai découvert dans toute cette expérience? J'ai découvert mon charisme. Je le dis en toute humilité. J'ai vu que j'étais capable de convaincre des gens, de les mettre en confiance. J'ai même inclus une phrase humorisitique dans ma courte présentation et j'ai réussi à faire en sorte que les gens avaient le goût que je les représente. J'ai découvert que je dégageais (pas une odeur, bien que je sortais de mon cours de Boxe-Tonus!!!) une force quelconque qui donne confiance.

Je le répète, dans ma tête, je suis toujours la rejet. Hier il m'a fallu au moins 1h pour m'endormir tellement j'étais énervée. Je n'en revenais pas d'avoir convaincu ces gens en moins d'une minute. En plus, j'ai été nommée dans le CA comme secrétaire-trésorière! Je pensais à toutes ces fois où je suis devant un groupe et où je dois animer. Il s'agit de mon travail donc il est normal que je performe... Mais dans une situation quotidienne où je ne travaille pas, j'étais bouleversée de voir à quel point j'ai changé et je suis maintenant en pleine possession de mes moyens. Ça remonte l'estime de soi...

Merci de m'avoir lue et de me faire confiance. Merci d'être là et de m'accompagner dans cette vie qui apporte son lot de surprises incroyables!

7 commentaires:

  1. Très beau message,
    Il faut parfois sortir du quotidienne afin de prendre un peu de recul pour comprendre certaines choses présente influencées par notre passé....hmmmmm

    Papou

    RépondreSupprimer
  2. Je seconde Alex, tu as écris là un très beau message. Je suis fière pour toi! Que tu puisses réaliser pleinement tout ça, avec lucidité, et l'apprécier avec ton bagage qui te vient de ton passé.

    Je comprends parfaitement ce que tu veux dire. Puisque sans avoir déménagé dans ma jeunesse j'ai l'impression d'avoir été une des rejets de service au primaire... je crois qu'on avait un peu le même profil toi et moi! ;-)
    j'ai réussi à repartir à neuf au secondaire, puisque j'allais dans une école où personne de ma classe de 6e ne me suivait. Mais encore aujourd'hui je me sens rapidement mise de côté. Les vieux patterns refont facilement surface...

    RépondreSupprimer
  3. Ton message fait tellement réfléchir. Tu vois, j'ai vécu un peu le contraire. Étant sociable de nature, je suis celle qui rassemblais les gens pour toute raison. Mais au fond, j'étais seule.

    Maintenant, je sais que ce n'est pas la quantité, mais bien la qualité qui compte. Je sais que les gens que j'ai dans ma vie sont vrais, et surtout, faits pour rester. Des fois, je regarde dans mon Facebook des gens avec qui je suis allée au secondaire. Ce sont elles qui sont venues me chercher comme ami, pas moi. Pourquoi? Parce que j'ai évolué, je me suis respectée comme personne et je suis comme je veux être, avec mes qualités et mes défauts.

    Ceci étant dit, je suis vraiment très contente de pouvoir partager avec toi une autre activité!

    RépondreSupprimer
  4. Chère bouette,

    Je comprends parfaitement ce que tu ressens, ayant moi-même vécu un parcours semblable. L'estime de soi-même est très importante, c'est ce qui nous permet d'avancer dans toutes les étapes de notre vie.

    Pour remonter encore plus l'image que tu as de toi, laisses-moi te dire 2-3 choses : les personnes qui te rencontrent, qui ne te connaissent pas ou qui te connaissent peu ou qui te connaissent bien, voit en toi une fille forte, douée, épanouie, sûre d'elle-même, leader, heureuse...

    Et tu es vraiment tout ça ! Tu es une prof exemplaire, tu es une amie merveilleuse, une mère fabuleuse, une blonde fantastique, alouette !!

    Tu peux être fière de tout le chemin que tu as parcouru avec brio.

    Sara
    xxxx

    RépondreSupprimer
  5. Coucou!
    Vrai, mon enfance est pour moi une étape de vie ou j'ai appris à être sociable. J'ai d'ailleurs envoyé paitre des tas d'amis à l'époque pour te tenir compagnie à la récré... je m'en souviens, puisque pour moi les amis ça a toujours été secondaire. La famille en premier! Donc voler à ton secours était ma priorité!
    Puis j'ai vécu un auto-rejet à l'adolescence quand on est déménagés à Montréal. Pour moi c'est la que ça a été dur... J'ai même vécu une longue étape de remise en question, puisque pour moi, y'avait personne pour voler à mon secours... âge ingras...

    Heureusement, maintenant tout ca est derrière et tout ce que je peux faire c'est me tenir prête à voler au secours de ma fille! (ma filleule et mon neveu font aussi partie de ma liste t'inquiète pas!)

    Bisous!
    Val xxx

    RépondreSupprimer
  6. Bravo ma belle! Vieillir a ça de bon, on devient plus en maîtrise de nos moyens!

    RépondreSupprimer
  7. De ce que je connais de toi aujourd'hui, jamais je n'aurais pu t'imaginer comme tu te décris quand tu étais jeune! JAMAIS!! Je t'imaginais pareille qu'aujourd'hui... mais plus jeune!
    C'est pour dire... nous avons chacune notre parcours et notre passé qui influence ce que nous sommes aujourd'hui

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...