mercredi 17 février 2010

La solitude - JOUR 3

Aujourd'hui, c'est le creu. Je m'ennuie vraiment. Il est tôt (pour moi!), j'ai terminé ma journée et la soirée toute seule me paraît interminable. As-tu fini de chiâler, me direz-vous! Non! J'en profite pour tout écrire ce que je ressens cette semaine sur le blogue, alors si vous ne voulez pas me lire en train de chiâler, vous êtes à la mauvaise place! LOL

Par ailleurs, je vous ferai remarquer qu'hier, je n'ai pas fait que chiâler... ;)

Donc aujourd'hui, c'est la solitude qui me rentre dedans. Je ne sais pas à quel point c'est la solitude versus les enfants, je pense plus que c'est la solitude du fait de n'avoir personne à qui parler ou avec qui être à la maison. Je suis habituée à entrer toujours la dernière à la maison, à entendre des cris, des rires, des "allo Mamou!" et là je n'entends rien d'autre que mon minou qui miaule. Je sais, mômans, vous en rêvez! Demandez-vous maintenant si vous en revez pour 1-2 jours ou pour plus? Je prends conscience que ça fait longtemps en crime que je n'ai pas été complètement seule! Dans mon souvenir, la dernière fois que j'ai passé plus de 24h toute seule est lorsque je restais en appartement dans mon 2 et demie en tant que célibataire en 2000!

Ce n'est pas que je suis inconfortable d'être seule. Ce n'est pas non plus que je ne peux supporter le silence. Enfin, ce n'est pas que ça ne fait pas de bien à mes oreilles. Octavio Paz disait que la solitude est le fond ultime de la condition humaine. L'homme est l'unique être qui se sente seul et qui cherche l'autre. Présentement, je cherche l'autre. Et je trouve ça dur! Aujourd'hui, j'avais les larmes aux yeux en permanence. Je me sentais comme après avoir accouché; le 3e jour, on dit que le taux d'hormones chute d'un coup, ce qui fait vivre le fameux baby blues qui fait que tu pleures toutes les larmes de ton corps pendant 24h, pour aucune raison particulière. J'ai pas pleuré mais c'est tout juste, et ce, pour aucune raison en particulier. Je me sens tout le temps au bord de la crise de larmes.

Mais bon, faut dire aussi que je n'ai pas super bien dormi, après un film de mongole comme on a vu hier soir... Sara, on a vraiment bien choisi, franchement! Topo pour ceux qui n'ont pas encore vu The Lovely Bones: Une jeune fille de 13 ans se fait tuer dans une petite cave faite sous des champs de maïs par un voisin weird qui, lorsque nous le voyons pour la première fois, a l'air tout à fait normal. On pense que c'est son premier meurtre... Pour découvrir qu'il a fait la peau à une dizaine d'autres petites, dont la plus jeune avait 6 ans et qu'il voulait seulement toucher... La course du père de la petite (Mark Whalberg) pour découvrir le meurtrier, le tout ponctué de voyages dans l'entre-terre et ciel complètement débile bourré de montagnes qui bougent toutes seules, d'immenses bouteilles à la mer avec des voiliers qui se fracassent sur une plage verte sous une demi-lune et demi-soleil... De quoi alimenter mon cerveau toute la nuit; j'ai dû me réveiller au moins 15 fois dans mon lit en sueur, avant de décider d'aller finir la nuit sur le divan pour changer le mal de place et de bifurquer dans le nouveau lit d'Olivier, qui est d'ailleurs, très confo! Hihihi

Alors ce soir, je vais souper, m'effouairer un peu et aller me coucher tôt. Cela me remettra peut-être de mes émotions... et je verrai la solitude un peu moins négative.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...