mardi 16 mars 2010

Quand tout arrive en même temps...

La vie est ainsi faite: on attend. Longtemps. Que quelque chose se passe. En vain. Puis un jour, une proposition, puis une autre, puis une autre. En 48h, tout déboule. C'est ça la vie.

Mathilde est une native de la fin octobre, ce qui entraîne sa rentrée scolaire en septembre 2011. Nous n'avions pas nécessairement le goût de lui faire passer tous ces tests pour outrepasser la date butoir du 30 septembre. Rien ne presse. Nous sommes tous les deux du mois de novembre et avons nous aussi eu une année de plus à la maison ou à la garderie, c'est selon, et nous ne sommes pas du tout marqués de cette tranche de vie.

Par contre, l'an prochain dans le milieu familial que Mathilde fréquente, elle sera la plus vieille (à 5 ans au mois d'octobre), et le prochain vient à 3 ans, puis 2 ans et demie, 2 ans, 1 an et demi et 6 mois. La grande sera seule de son groupe d'âge, ce qui place Nicole (son éducatrice) dans une position inconfortable puisqu'elle devra axer ses activités sur la majorité du groupe, soit 3 ans et moins. On a beau dire ce qu'on voudra, j'ai bien l'impression que Mathilde va royalement s'emmerder.

Nous avons donc commencé nos recherches de pré-maternelles ou garderies à groupes de 4-5 ans. La première trouvée, une pré-maternelle artistique, semblait très bien, jusqu'à ce que je me rende à une soirée d'information et qu'on me sorte les prix... 360$par mois pour 3 jours par semaine! Ce qui veut dire que je dois continuer de payer ma place en garderie à temps plein pour les 2 autres jours... À un total de 500$ par mois, on a vite écarté cette solution.

Comme je suis sur le CA du CPE de mes enfants, j'ai glissé un mot à la directrice comme quoi je me cherchais une place... Vendredi passé, elle me téléphone et me dit qu'une place est disponible en milieu familial à Vaudreuil. On se dirige donc toute la petite famille pour aller rencontrer cette charmante éducatrice... pour vite déchanter. Elle est sûrement très gentille mais... son milieu nous a laissé froids, le premier contact avec Mathilde n'a vraiment pas été fameux... Dommage mais pour avoir vécu une mauvaise expérience l'an passé, on va se fier à nos instincts!

Ce weekend, une amie me dit que dans son milieu, il y a peut-être une place qui se libérerait... Elle va s'informer et me revenir là-dessus. Lundi matin, après 2 ans d'attente, je reçois un appel du CPE au CÉGEP pour me dire qu'une place se libère pour un 4 ans en septembre. Du même coup, j'apprends qu'une pré-maternelle offre 3 avant-midis par semaine à 100$ à deux pas de chez Nicole. J'peux tu respirer un peu là???

Après réflexion, le CPE au travail n'est vraiment pas une bonne option, compte tenu du fait que je travaille beaucoup en dehors de mon horaire d'enseignement, qui lui, est déjà très instable. Je devrais donc presque complètement arrêter mes privés à domicile et mes cours à l'extérieur, qui m'apportent un budget considérable. De plus, si j'ai une journée pédagogique et que je veux en profiter pour faire quoi que ce soit toute seule, impossible puisque je devrais parcourir 50 km pour aller porter Mathilde et 50 km pour revenir à la maison... Mauvais choix! J'ai donc laissé tomber mes 2 demandes. Je suis allée inscrire Mathilde à la pré-maternelle et j'attends une réponse de la garderie de mon amie. Au gros pire, je perdrai mes 35$ de frais d'inscription mais je ne changerai pas trop la vie de ma belle blonde.

Ha la vie!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...