mardi 15 février 2011

Ça ne s'améliore pas...

Depuis Novembre 2008, nous habitons notre confortable et jolie maison de banlieue, aux côtés d'un voisin bizarre qui a des habitudes bizarres et qui ne nous adresse presque jamais la parole, sans parler de son absence quasi-totale de sourire. Méchant contraste avec Ginette et Sylvain, nos anciens voisins, qui nous proposaient même de garder Mathilde pour aller faire nos courses!

Bref, Voisin est un weirdo de la pire espèce (nous ne connaissons même pas son nom!); l'été, il tond sa pelouse 3 fois entre juin et septembre, et il laisse sa tondeuse en plein milieu de la job, ce qui fait qu'il y a la moitié de sa cour de faite et pas l'autre... Et cette tondeuse peut demeurer des semaines, oui mes amis, je dis bien des semaines sur le terrain à attendre de poursuivre sa tâche... Il laisse sac de golf, vélo et tout autre objet attirant en avant de sa porte de garage ou sur sa petite galerie et bien sûr, se fait voler... mais ne comprend pas. L'hiver, son bac de poubelles traîne au bord de la rue entre décembre et avril, il va même porter ses sacs dedans en boxers et bottes de rubber, la cloppe au bec et sacrant (en arabe) contre le froid sibérien qui sévit sur le Québec. N'oublions pas qu'il ne pellete presque jamais son entrée, préférant swinger son auto d'avant à arrière jusqu'à ce qu'elle entre dans la cour. Sa seconde voiture, quant à elle, trône fièrement dans la rue, accumulant ticket par-dessus ticket, le stationnement de nuit étant interdit durant la période hivernale... *soupir*

Dans la nuit de lundi à mardi, Voisin a décidé qu'il entrait sa deuxième auto dans l'entrée. Il a donc dû avancer la première vers sa porte de garage pour mettre l'autre derrière (puisque comme il ne pellete pas, il ne peut plus entrer deux voitures de large). Mais mes amis, comme vous le savez, lundi il a plu, et dans la nuit, il a fait -28 degrés. Ce qui fait qu'il était sur des plaques de glace. Alors croyez-moi, croyez-moi pas, Voisin a, à 1h33 du matin, parti sa voiture 1 et fait le swing avant-arrière pendant plus de 20 minutes en crissant les pneus sur la glace pour qu'elle avance de 3 mètres... Malheureusement pour moi, ma fenêtre de chambre donne directement sur son entrée... J'ai donc entendu VOUIIIIIIIIII VOUIIIIIIIIIII pendant environ une demi-heure de temps, le tout accompagné de coups de pelle en métal, de sacres incompréhensibles... Quand il a finalement réussi, il a entré sa deuxième voiture, qui a frappé le pare-choc de la première, évidemment...

J'ai pu me rendormi dans les vapeurs d'essence vers 2h30 du matin. Quelle ne fut pas ma surprise d'entendre VOUIIIIIIIIII VOUIIIIIIIIIII à 5h30! Hé oui, Voisin partait travailler! SUPERBE NUIT!!!

Il fallait qu'il y ait un gars dans la rue qui fasse dur. C'est à nos côtés qu'il se trouve. *soupir*

2 commentaires:

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...