dimanche 20 février 2011

La vie - partie 2

Il y a de ces couples qui sont beaux, qui se complètent à merveille, qui ont des projets et qui semblent heureux même dans la difficulté. Il y a de ces personnes qui sont toujours optimistes, qui gardent le sourire, qui restent fortes dans la tempête et qui, même si on ne les voit pas souvent, entretiennent malgré tout notre amitié comme un bijou précieux.

Ce matin, un message m'attendait dans ma boîte Facebook. Un message de mon amie. Un message auquel je ne m'attendais pas, pas plus que son contenu, qui m'a complètement jetée par terre. À l'aube de leurs 8 ou 9 ans de vie commune, elle et son conjoint semblent vivre une période très difficile. Sans vouloir étaler le tout, elle se retrouve souvent seule avec ses deux garçons et se fait remettre en question par son chum, qui ne sait plus trop où il en est... Bref, une situation assez moche en ce début d'année.

Mon amie, qui habite assez loin de moi (environ une centaine de km), et que j'aimerais plus proche... Pas seulement aujourd'hui, mais particulièrement aujourd'hui. Je me sens impuissante et j'aimerais tant pouvoir l'aider. Je serai une oreille attentive dans les prochains jours, voire une épaule réconfortante si c'est ce qu'elle a besoin.

Mais tout cela me trouble encore plus car Alex et moi, nous n'avons pas eu de crise intense comme cela depuis nos presque 11 ans de vie de couple. Quelques arguments ici et là... Est-ce un mal nécessaire? Est-ce qu'il faut absolument se remettre en question un moment donné? J'ai l'impression de le faire souvent; suis-je où je souhaite être, que puis-je faire pour améliorer telle ou telle situation, si quelque chose me gosse comment puis-je le changer, est-ce que j'aurais le goût de vivre autre chose? Je me pose ces questions et m'ajuste au fur et à mesure... Ça fait peur! Ce courriel a suscité une discussion entre nous, évidemment... On est bien où l'on veut mais... Qu'est-ce qui fait que ça change du jour au lendemain? Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte j'imagine... Et la fameuse crise de la quarantaine, mythe ou réalité?

Ouf, plusieurs questions en suspend cet après-midi... Je crois qu'on en a pour plusieurs jours à se jaser...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...