mercredi 25 janvier 2012

Si la vie vous intéresse...

Relaxer.

Au bord de la mer.

Sous le chaud soleil.

En plein mois de janvier.

C'est ce que nous avons eu la chance de faire du 4 au 11 janvier dernier, alors que nous avons visité le Mexique en amoureux, premières vacances en couple depuis 10 ans. Nous avons eu un voyage parfait; beau temps, excursions magnifiques, personnel ultra-gentil et compétent, amis-voyageurs complices et simples, sable doux, bouffe succulente, temps précieux pour recharger les batteries et le couple.











Bref, une semaine de rêve! Tellement de rêve que je vous ai gardé la meilleure photo pour la fin:


Un petit bébé québécois made directly in Mexico qui sera parmi nous en octobre prochain, si tout se passe bien!

***

Hier, c'était la panique totale dans mon cerveau. Comment allons-nous faire? L'argent, la maison, la job... Bref je n'ai pas dormi de la nuit. En plus, Alex est en Abitibi toute la semaine donc aucun réconfort possible! Schmue. Entre vous et moi, le téléphone et les textos, c'est vraiment nul à c****. :(

Ce matin, en arrivant au bureau avec mon air vitreux malgré la fin de tan qui me reste, je ne filais pas fort. Récapitulation rapide: j'ai été élue coordonnatrice-adjointe de mon département cégepien en mars 2011 pour mettre fin principalement à une dictature de 23 ans, ce que nous nous appliquons à faire depuis. Évidemment, compte tenu de tous les impondérables, nos projets n'avancent pas aussi vite que nous l'aurions aimé mais cela progresse quand même et nous avons fait des moves importants qui ont déjà fait avancer le département. Jusqu'à hier soir, je me représentais pour l'an prochain, avec plus de conviction que jamais! Mais là...

Donc en arrivant au bureau ce matin, je suis directement allée voir la coordonnatrice-adjointe avec qui je travaille pour la préparer au fait que je ne pourrai pas me présenter l'an prochain, le tout accompagné d'un litre de larmes et de tremblements incontrôlables. Pourquoi? Parce que j'essayais de tout régler en l'espace de 24h, comme une vraie nouille. Ginette, Gigi de son surnom, m'a regardée avec tendresse (oui, oui, je vous jure!) et m'a dit: "Mais ne t'en fais pas! On va rester, Manu et moi, jusqu'à ce que tu reviennes et tu reprendras les rennes après!". Je crois que c'était la plus belle phrase que j'ai entendue aujourd'hui.

Ha oui il y a aussi eu: "Comme ton enfant va déjà être à l'installation de Vaudreuil-Dorion, ta place est réservée pour ton 3e en septembre 2013".

Et à bien y penser, il y a aussi eu: "On va être là pour t'aider quoi qu'il arrive, tu peux compter sur nous!".

Et bien sûr, de la part des enfants quand je leur ai dit que Mamou avait un bébé dans son ventre: "Yaaaayyyyy on va avoir un p'tit frère ou une p'tite soeur!" (de la part de Mathilde, avant qu'Olivier me demande de le voir... ;) Pauvre tit loup, il est certain que je l'ai mangé!)

Finalement, j'ai reçu un flot de câlins et d'amour aujourd'hui. D'appui, d'encouragements, de félicitations mais surtout de positivisme, d'entraide à venir, de réconfort. Merci à vous tous d'avoir fait en sorte que je termine la journée avec le sourire aux lèvres!

3 commentaires:

  1. je te l'avais dit... tu as un entourage en or, et ce bébé-là ne manquera de rien!

    Je t'embrasse, félicitations encore une fois. Tu me donnes presque le goût d'un 4e! ha ha ha! (mais non... plus possible pour nous!)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis trop trop content pour vous!!!félicitation!!!!!
    Je vais être de nouveau tonton!!! Youpieee!
    L'année prochaine,on vient certain!!!
    Bisous et je te souhaite de tout coeur une bonne grossesse 2012!!!

    RépondreSupprimer
  3. Marie-Pascale a raison, vous avez un entourage en or ! Tout va très bien aller. Vous êtes une famille formidable ! Félicitations, xx

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...