mardi 7 février 2012

Fatigue, quand tu me tiens...

C'est entre 12h30 et 14h que tout se passe.

Je suis assise, debout, au volant, en train de donner un cours, je mange, je marche, je parle, j'assiste à une réunion.

Et tout d'un coup, je reçois comme un coup de poing dans le visage.

Plus capable d'ouvrir mes yeux correctement, plus capable de focuser sur rien, plus capable de fonctionner.

Si je n'ai pas encore de nausées (croisons les doigts pour qu'elles n'arrivent pas!) ou de vomissements (recroisons les doigts!), je ressens la fatigue comme jamais! Ouf! Ça fesse!

***

Après-midi, j'assistais justement à notre réunion mensuelle du département qui débutait à 13h. J'écoutais vaguement les gens donner leurs points de vue sur différents sujets et je sentais que je devenais comme une loque humaine. Je pliais l'échine tranquillement, mes paupières d'en bas essayaient d'aller rejoindre celles d'en haut que je tentais de laisser ouvertes, ma bouche s'ouvrait très gracieusement... En d'autres mots, j'étais en train de m'endormir littéralement sur ma chaise devant 16 autres personnes!

Et les autres?

Bien ils riaient discrètement, ils me faisaient des signes subtils pour que je "clique", ils étaient tous super compatissants... Une belle grossesse en vue avec mes multiples "faux parents" qui se préoccupent de moi! :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...