lundi 7 mai 2012

Le retour du jardinage

Je suis sûre que j'ai un côté mémé en dedans. J'adore aller faire des tours d'auto (quoiqu'avec le prix du gaz ces temps-ci, on réduit ce genre de sortie!), cuisiner des biscuits et jardiner. Je me vois déjà dans 30 ans, avec mon chapeau de paille dans mes plate-bandes...

Ce weekend, c'était l'ouverture de la saison de jardinage pour moi. Car oui, c'est bien moi la jardineuse en chef du domicile! Plante, désherbe, creuse, repique, replante, met du paillis... J'aime beaucoup jardiner. Ça me permet de prendre de soleil tout en mettant mon extérieur à mon goût. Et ça a l'air de rien mais ça fait travailler les musssssccc en bibitte!

Donc, cette fin de semaine, j'ai commencé la tâche qui m'attendait depuis octobre dernier; j'ai déplacé les plants de ma haie de gauche dans ma haie de droite. Faut comprendre; ces plans de gauche tentaient de pousser depuis 2 étés déjà en haut d'un terrain en pente. Donc malgré l'arrosage abondant, l'eau s'écoulait automatiquement dans le bas de ladite pente et j'ai perdu plus de la moitié de mes plans ainsi. :( Triste constat pour la jardineuse en chef...

L'an dernier, j'ai planté mes cotoniers japonais (mêmes arbustres que l'autre bord) à droite et ils sont droits, beaux, fournis... Bref ils ont poussé comme ils le devaient. La conclusion était donc évidente; je devais sauver mes pauvres gauchers d'une mort certaine. J'ai donc attendu la belle température d'hier, avec en prime plus aucun risque de gel la nuit, afin de transplanter mes gauchers à droite. Il me reste encore quelques plants à faire mais sinon, j'ai presque complété mon terrain!

Quoi faire de ma gauche maintenant? Bonne question... Comme les trous sont déjà faits et que je n'ai absolument pas le choix de mettre quelque chose (je vous invite à lire ici, qui évoque un des nombreux épisodes avec notre voisin de gauche...), j'aimerais mettre une clôture mais nous avons autre chose de prévu au budget pour cet été (infos à venir très bientôt!). Je crois que je vais me contenter de planter des vivaces pour l'instant, qui feront une petite délimitation en attendant le jour J. *soupir*

D'ici là, je vais aller désherber mes plate-bandes de devant, j'ai remarqué hier qu'il commençait à pousser toutes sortes d'affaire là-bas... J'ai aussi constaté avec joie que ma bouture d'hostas avait fait des petits et que mes hémérocalles commencent sérieusement à envahir! Allons yeuter ça de plus près avec mes lunettes de mémé... :)

1 commentaire:

  1. Je n'ai tellement pas le pousse vert. J'aimerais mais je n'arrive vraiment pas à aimer ça!

    Mes plate-bande font vraiment dures! C'est le défi que je me suis donnée pour l'été.

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...