lundi 7 mai 2012

Une fille qui veut, c't'une fille qui veut!

Cet après-midi, il faisait tellement beau... j'ai décidé de tuner mon vélo et d'aller chercher les enfants. Lave, pompe, graisse... Installe le banc de bébé derrière mon siège... Je viens pour installer la barre "Raptor" pour traîner le vélo de Mathilde; il ne reste plus d'espace sur le tuyau de mon siège! Bouhhhhhh!

Je m'asseois, je réfléchis... Après plusieurs minutes, je décide d'installer la remorque à vélo sur mon bike et de mettre le vélo de Mathilde dedans. Tsé la fille, quand elle a quelque chose dans la tête... ;) J'ai donc fini par ressembler à ça dans les rues de Vaudreuil:


4 km pour me rendre à l'école de Mathilde et lui voir la face quand elle a réalisé que les vélos, là, sur la clôture, étaient les nôtres et qu'on retournait à la maison avec, c'était vraiment priceless! Rouler ensuite 3 km pour se rendre à la garderie et voir la face d'Olivier qui cherche la voiture dans l'entrée et qui dit: "C'est mon banc! On s'en va en vélo! Youpi!", ça aussi c'était priceless! Les derniers 3 km qui nous séparaient de la maison ont été ponctués de "Wow, c'est trop cool Mamou, revenir de l'école/la garderie en vélo...", "Merci Mamou!", "On va-tu pouvoir le faire souvent?"...

Good shot, Mamou! :)

4 commentaires:

  1. Genre de truc qui rend le retour à la maison super agréable!!! Bravo de ne pas avoir laissé tombé à la première embûche!

    RépondreSupprimer
  2. VERY good shot, Mamou! :-) tu me fais réaliser que je pourrais faire exactement la même chose avec mes cocos... mais sur mon chemin il y a Taschereau à traverser et passer sous la 132... un peu freakant avec les petits.

    RépondreSupprimer
  3. Tellement cool !!! J'y auraisjamais pensée ! :)

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...