jeudi 15 novembre 2012

Noël et toutes ces occasions...

J'adore le temps des Fêtes. C'est épuisant mais j'aime recevoir, m'habiller chic, mettre les enfants sur leur 36, décorer mon intérieur et mon extérieur, envoyer de belles cartes aux gens que j'aime, cuisiner des plats réconfortants. J'aime quand tout scintille, quand la musique est redondante, quand il y a des étoiles partout, quand le train tourne autour du sapin et que les enfants sont couchés à plat ventre pour le regarder encore et encore...

Ce que j'aime moins, ce sont les cadeaux. Je suis plate hein! En fait, j'ai réalisé cette année que j'aimerais donner des cadeaux quand ça me tente, pas nécessairement quand j'y suis obligée. Il y a bien cette excitation de voir les boîtes s'empiler au pied du sapin le matin de Noël et la frénésie qui s'y rattache... Mais pourquoi toujours attendre une occasion pour offrir une pensée, un petit présent, un cadeau ça fait toujours plaisir!

Je parle de Noël car cette fête approche, mais prenons par exemple la St-Valentin. Non mais quelle fête stupide! Faut-il attendre le 14 février pour dire à ceux que l'on aime qu'on les aime? Si je le goût d'écrire un mot doux dans la boîte à lunch de Mathilde, si je regarde Alex dans les yeux pour lui dire combien je suis contente d'être sa femme, si j'amène Olivier déjeuner en tête à tête au resto pour passer du bon temps avec lui, je le fais tout au long de l'année...

Quant à Noël, bien je sais que c'est une tradition et que je ne m'en sortirai pas. Je suis heureuse du temps passé en famille, c'est juste que je trouve plate que l'on DOIVE absolument offrir. Si quelqu'un m'invite chez lui, je vais lui apporter un petit quelque chose pour le remercier de son hospitalité, parce que j'ai le goût d'aller chez lui et ça me fait vraiment plaisir qu'il m'aie invitée, parce que j'ai le goût de lui dire merci! En même temps, ce n'est pas tout le temps qu'on va donner quelque chose! Parfois on n'en ressent pas le besoin même si on est heureux d'être là... Mais si on a le goût de donner, pourquoi ne pas le faire?

Grosse réflexion hein... Je vois Mathilde qui fait des dessins, des bracelets, des colliers, des bricolages pour ses amies, elle me dit qu'elle veut donner cela à unetelle parce que c'est son amie! Quelle belle raison! Je crois que le contexte économique m'a aussi fait réaliser que ça ne donnait rien d'acheter 56000 cadeaux et se ruiner alors qu'un petit présent bien placé et représentatif peut aussi bien faire l'affaire.

Ce Noël, ne m'en voulez donc pas si je ne vous apporte pas, telle une mère Noël, tous les cadeaux que vous aurez commandés... Sachez que je vous ai écoutés durant l'année et que j'ai repéré ce qui vous ferait plaisir, sans même vous avoir questionnés... Et que quand je vous le donnerai, ce sera du fond du coeur, parce que je vous aime, tout au long de l'année et pas seulement en février. :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...