mardi 4 décembre 2012

Les multiples vertus du sport - EDIT

Ce n'est pas un secret; j'adore bouger et faire de l'activité physique. Ça n'a pas toujours été le cas mais... aujourd'hui, c'est le mode de vie que j'ai décidé d'adopter et j'en suis très heureuse. Or, depuis les débuts de ma grossesse, je suis en mode dodo et récupération, bien malgré moi. Non seulement ma doc m'a interdit de courir et de faire toute activité qui requiert des sauts (aérobie et compagnie), mon corps ne demande qu'à dormir et je suis exténuée. Les mamans savent que le premier trimestre est souvent très ardu à ce niveau...

C'est ce weekend que j'ai vraiment frappé un mur. Je me suis levée dimanche avec une douleur au haut du dos; un espèce de spasme musculaire qui paralysait littéralement tout mon trapèze...


J'ai passé la journée sur les Advils, qui, curieusement, n'ont pas eu un effet très satisfaisant... J'ai aussi commencé à avoir mal à la gorge et mon bassin m'a fait souffrir à quelques reprises dans la journée alors que je montais ou descendais les marches, principale activité de ma journée (pathétique). Alors que je me demandais d'où venait cette douleur lancinante, Alex m'a rappelé que la dernière fois que j'ai arrêté de m'entraîner, je me suis mise aussi à avoir toutes sortes de bobos qui sortaient de partout. J'ai donc réalisé que je n'avais pas le choix; je suis [condamnée] à faire du sport si je veux me sentir bien, à tous les niveaux!

La question maintenant; qu'est-ce que je vais faire? Moi qui suis habituée à suer comme une déchâinée et à me donner à fond dans mes entraînements, je dois faire preuve de modération et y aller douuuuu-ceeeeee-meeeeennnttt.....

Je vais donc faire au moins 30 minutes par jour dès maintenant. On a un tapis roulant à la maison, je vais marcher avec ma ceinture pelvienne à un rythme moyen, je vais faire du vélo stationnaire au CÉGEP quand je peux me présenter à la salle de musculation. S'il fait beau, j'irai marcher dehors. La piscine? Bof. Juste le faire d'imaginer me saucer dans l'eau fraîche me donne des frissons. Peut-être au printemps? Avec ma méga-bédaine, ça sera peut-être un environnement plus attirant pour moi. Quant à la musculation, je recommencerai en janvier quand j'aurai un tantinet repris une partie de ma forme.

*** PRÉCISION***

Quand j'étais enceinte de Mathilde, je donnais entre 15 et 20h d'Aérobie par semaine et ce, jusqu'à 37 semaines... Mais je n'avais pas d'autre enfant, et on s'entend que la fatigue du début était vécue à 27 ans, non à 35... Quand j'étais enceinte d'Olivier, j'ai vécu mon premier trimestre pendant l'été, ce qui, ma foi, est complètement différent! Fatigue, oui, mais sieste au soleil en après-midi non coupable, c'est une autre dynamique que de devoir aller travailler en novembre! Irshhhh! Quand je suis entrée en septembre 2007 au CÉGEP, j'ai enseigné mes cours sans problème tout l'automne, sautant partout, donnant des cours de Danse et d'Aérobie une quinzaine d'heures par semaine...

Et vous? Que faites-vous pour vous sentir mieux?

4 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai besoin de bouger. Je suis atteinte d'une maladie arthritique plus ou moins commune. Le seul moyen que j'ai de rester fonctionnelle, c'est de bouger. Plus je suis active, moins j'ai de douleurs. Ces temps-ci, je n'en ai plus du tout.

    Enceinte, j'y allais pour le vélo stationnaire et la piscine. Cette dernière me faisait beaucoup de bien.

    RépondreSupprimer
  2. Moi, enceinte de Léane, j'avais fait du baladi. La position de base est championne pour le dos et les mouvements aident à travailler des muscles dont on se sert pendant l'accouchement. Divin!!

    RépondreSupprimer
  3. Hyperactive de nature, j'ai besoin de bouger... enseinte s'était pareil : vélo, marche en montagne, aérobie et ski de fond. J'ai même déchaussé mes skis à 38 semaines, n'étant plus capable de les retirer seule à cause de ma bédaine. J'en garde de très beaux souvenir!

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerai tant en dire autant...
    J'ai couru jusqu'à mon test positif. Ensuite, séquelle de ma 2ième grossesse qui s'est soldé en fausse couche, j'ai arrêté mes activités physiques et je ne les ai pas encore repris à bientôt 20 semaines de grossesse...
    Shame on me!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...