mardi 25 juin 2013

Famille active

Il y a quelque temps, une connaissance m'a demandé pourquoi je faisais autant d'activités avec les enfants et comment je m'y prenais... Elle ne comprenait pas que je les amène partout avec moi, qu'ils suivent et que ça ne soit pas compliqué (du moins en façade...), que je trouve toujours quelque chose de nouveau et que je le fasse, tout simplement. Elle nous trouvait étourdissants et trouvait notre mode de vie un peu trop flyé pour une famille avec de jeunes enfants...

J'avoue que je n'ai pu répondre à cette question spontanément. Même avant d'avoir des enfants, Alex et moi étions du style à partir, comme ça, dans un festival, en périple de quelques jours à l'autre bout de la province... Je crois tout simplement que nous avons choisi de ne pas arrêter. Cela se rapporte aussi à la vision que nous avons de la parentalité; nous avons décidé d'avoir des enfants par choix, et nous avons du même coup choisi que ceux-ci allaient entrer dans notre mode de vie. Oui, nous avons été gâtés; pas d'enfant malade, pas de suivis à l'hôpital ou de traitements lourds à porter. Nous sommes reconnaissants d'avoir des enfants en santé et je crois que cela nous pousse encore plus à en profiter.

Quand Mathilde est arrivée, c'était clair dans ma tête; bien que j'allais devoir m'adapter au nouveau style de vie que cela m'apportait, Mathilde allait aussi entrer dans MON style de vie. Elle buvait et dormait pas mal à des heures régulières, ce qui a vite facilité la reprise de nos sorties actives; randonnées, festivals urbains, soupers... J'ai tellement traîné Mathilde partout que ça ne m'étonne pas qu'elle soit aussi sociable! Elle adore venir faire mes cours lorsqu'elle a une pédagogique, elle jubile quand on lui annonce de la visite, c'était dans sa personnalité mais nous avons probablement favorisé ce trait encore plus en la sortant à tout bout de champ. Il faut dire qu'elle était facile aussi!

Comme nous avions repris notre air d'aller, quand Olivier est arrivé, nous avons simplement continué! Encore une fois, j'ai eu l'immense chance d'avoir un bébé facile qui a mangé et dormi assez rapidement et qui ne présentait aucun problème de santé majeur. Il n'avait que 5 mois quand nous avons fait notre première sortie en camping, après l'avoir traîné dans presque tous les événements estivaux gratuits de Montréal! Bien qu'il soit plus gêné, en autant qu'il était collé sur moi, tout allait bien.

Maintenant, nous pouvons faire des activités plus longues et plus spéciales avec eux car ils sont plus vieux; les différentes courses, des sorties de plusieurs heures ou jours, des voyages plus longs. Je crois que tout est dans la planification et la progression; nous les avons amenés dans de petites sorties au départ, en dosant la fréquence, en respectant leur rythme... Nous avons cheminé ensemble toute la famille et avons mis nos limites tous ensemble, verbalement ou non! C'est notre choix aussi... nous l'assumons totalement et ce, sans juger les autres.

1 commentaire:

  1. Tu as parfaitement Raison... C'est beaucoups mieux de faire voir du Pays( activité , festival bref peux importe que de planter ses enfants devant la tele.. et ne jamais rien faire avec eux... sous pretexte ... on a pas d'argent.. y a des paquets de trucs qui sont gratuit!!!
    LAchez vous vous etes une famille belle a voir et inspirante au max! ♥~

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...