lundi 16 décembre 2013

Croire ou ne pas croire

À 8 ans et quelques poussières, Mathilde croit encore dur comme fer au Père Noël. Je n'ai vraiment aucune idée de comment nous avons fait pour lui permettre de vivre dans ce beau rêve aussi longtemps mais quand elle a reçu son message du Père Noël portable qui lui disait qu'elle avait encore du travail à faire avant Noël, elle est devenue rouge et gênée comme si c'était tout à fait vrai. Inutile de dire qu'elle a écrit sa lettre et qu'elle l'a mallée elle-même, qu'elle attend impatiemment le retour et qu'elle se demande quotidiennement si les lutins vont lui transmettre les voeux ou souhaits... C'est vraiment beau à voir.

Je sens par contre que cette magie tire à sa fin avec ma grande. L'an dernier, nous l'avons échappé belle avec mon beauf' qui est allé à Disney juste avant Noël et qui a trouvé la fameuse boîte à musique tant espérée par ma grande. "Il me l'a donnée juste pour toi lors de sa parade et m'a bien fait promettre de te la remettre..." Elle avait les yeux remplis d'étoiles et le sourire fendu jusqu'aux oreilles. Je ne sais pas trop par quel moyen nous allons réussir à passer outre les commérages et se rendre jusqu'au jour J en maintenant cette croyance.

Je me questionne sur comment je vais expliquer le tout... Je me souviens avoir cru longtemps au Père Noël. Je me souviens de ma soeur qui avait découvert le pot aux roses alors qu'elle était assise sur les genoux de mon père déguisé en Père Noël... Le plan était parfait; mon père partait en soirée prétextant qu'il manquait du lait. Il allait se stationner au coin de la rue et se changeait, puis apparaissait dans le fond de la cour avec sa poche de cadeaux sur l'épaule, marchant dans le banc de neige. Nous l'accueillions ébahies, ma soeur et moi. Puis un jour, ma soeur flattait son poignet et en le regardant dans les yeux, murmura un: "Papa?" qui lui donna sûrement le frisson. Il repartit et ne revint jamais. On nous expliqua la légende, et tant qu'à être partis, la fée des dents, le lapin de Pâques et compagnie. C'est le jour où j'ai cessé d'entendre la grelot sonner.

Malgré tout, j'ai recréé cette magie avec les enfants. Je trouve que c'est une belle croyance, que nous pouvons perpétuer même si l'enfant n'y croit plus vraiment... Je m'explique; cette année, je compte expliquer aux enfants que certains cadeaux viennent de grand-maman, de Mamie, de nous... Et il y aura la surprise du Père Noël. Les enfants sauront donc que tous les cadeaux ne tombent pas de la cheminée. Le cadeau surprise sera bien sûr celui que les enfants ont demandé dans leur lettre (je suis chanceuse, à date je n'ai eu aucune demande hors de prix!) et je crois que nous pourrons surfer sur ce dernier un petit bout de temps... Les bas de Noël sont garnis de petits cadeaux que nous nous offrons mutuellement, les enfants le savent et le font déjà. Question de garder un peu de magie dans cette belle fête, on ne pourra expliquer que la surprise est soudainement apparue au courant de la nuit. ;)

Chez vous, comment se déroule l'entretien de la fable de Noël?

2 commentaires:

  1. Chez nous, on explique aux enfants qu'il est interdit à Noël pour les parents de donner des cadeaux… seul le Père Noël en apporte. Mais, on en donne à ceux qu'on aime autour de nous, comme on le fait pour les autres fêtes! Et quand viendra le jour où Ariane ou Félix n'y croiront plus, on leur expliquera que c'est une belle tradition et qu'on aime continuer à y croire et à avoir un Père Noël dans les soirées! Comme ça, on continue à avoir de la magie et des fois, on en profite pour jouer des tours à ceux qui "risquent' de se déguiser!!!

    RépondreSupprimer
  2. En fait c'est pas du tout comme ça que j'ai appris pour le père noël...
    C'était ma prof de 3e année qui m'a humiliée devant toute ma classe en disant que seuls les bébés croient encore au Père Noël. Ce jour la, je suis rentrée de l'école et je l'ai demandé à maman pour vérifier, elle a confirmé et je suis partie a pleurer en lui demandant si la fée des dents c'était la même chose... Triste journée... En plus d'être humiliante... Quelques temps plus tard, Papa a été obligé d'aller voir ma prof pour lui dire de me laisser tranquille... Elle me détestait pour une raison xyz...

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...