vendredi 2 mai 2014

L'amour, ça se multiplie

Quand j'ai eu Mathilde, j'ai découvert l'amour maternel. Un amour infini qui se renouvelle chaque jour; un sourire, un geste, un mot, tout est propice à décupler cet amour. J'ai découvert que j'étais responsable d'un petit être, qu'il dépendait entièrement de moi, que je pouvais aimer une autre personne que mon petit moi-même! On est tous égoïste avant de devenir parent, qu'on veule se l'avouer ou pas.

Mais je me questionnais alors que j'étais enceinte d'Olivier; aurais-je assez d'amour pour 2? Comment faire pour ne pas préférer un à l'autre? J'avais si peur d'avoir un chouchou, que l'enfant "lésé" se sente comme un moins que rien, que je ne sache pas comment "séparer" mon amour. Puis, mon petit homme s'est pointé le nez et c'est comme si j'avais soudainement eu 2 coeurs. Pendant que je le serrais dans mes bras et que je fondais, j'avais une surdose d'amour en regardant ma grande essayer d'allaiter sa poupée ou me faire une caresse. Bien que notre relation n'aie jamais été facile, j'aimais de plus en plus cette enfant! Je ne le croyais pas!

Et Rafaëlle, bien elle était attendue! Mon coeur avait fendu quand j'ai fait ma fausse couche en 2012... Je ne pouvais croire que c'était fini. Puis elle est venu s'agripper à moi en octobre 2012, et est arrivée dans la famille officiellement le 1e juillet 2013. Encore une fois, j'ai senti un autre coeur me pousser! 3 enfants, c'est 3 amours distincts et communs, c'est 3 êtres complètement différents qui viennent te chercher par autant de manières... C'est l'indépendance de l'une, l'insécurité de l'autre, la séduction de la 3e. C'est les sourires de l'une, les câlins de l'autre et les bisoux de la 3e.

L'amour, ça ne se divise pas, ça se multiplie! Êtes-vous d'accord? :)

1 commentaire:

  1. On est tous différentes, mais on vit souvent les mêmes affaires. Fait du bien de s'en parler!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...