mercredi 21 janvier 2015

L'enfant qui fumait

Je marchais ce midi sur le trottoir près de mon travail. Il faisait un froid de canard; -23C avec des vents du nord. Des volutes de fumée s'échappaient des cheminées scolaires et commerciales du coin. Le son des klaxons, des voitures, du crouch-crouch de mes bottes sur la neige se mêlait au bruissement sourd que provoquait mon capuchon sur mes oreilles.

Soudainement, dans le soleil, émergea une ombre. De par sa grandeur, je savais que ce n'était qu'un enfant. J'ai levé les yeux et ce que j'ai vu m'a complètement sidérée. Le jeune d'à peine 10 ans était vêtu d'un blouson de cuir avec fourrure au col, d'un jeans délavé, d'une casquette et tenait une cigarette entre son index et son majeur. Il marchait mollement comme un adolescent qui vient de se réveiller, il regardait au sol, le dos courbé.

Une pof plus tard, j'étais encore dans les vaps. J'imaginais Mathilde avec une cigarette au coin des lèvres... quelle tristesse. Je comprends que le contexte familial, celui socio-économique et l'environnement fait souvent la différence. Mais si jeune? Une dépendance si jeune?

Plusieurs heures plus tard, je suis encore troublée par cette image. Mes parents ont arrêté de fumer quand j'étais très jeune, j'ai entendu l'histoire des dizaines de fois. Cela ne m'a pas empêché de tenter la chose, moi aussi, vers 18-19 ans, pour voir, pour être cool. Bien que l'image de la cigarette ait beaucoup changé depuis, c'est toujours invitant d'essayer quelque chose d'interdit! Quelqu'un a procuré ces cigarettes à cet enfant; la loi l'interdit aux mineurs. Peut-être les a-t-il volées? Peut-être fait-il partie d'un gang de rue?

Mon constat est le même, peu importe la situation, que je me garde de juger, ne connaissant aucun détail. Je suis triste de voir un enfant porter un objet mortel à sa bouche alors qu'il n'a même pas encore conscience de tout ce que cela peut engendrer chez lui. Il n'a pas encore la capacité de raisonner comme un adulte, de choisir cet échappatoire en toute connaissance de cause. Quelle tristesse.

Comment voyez-vous cela? Suis-je anormalement troublée par une telle situation?

2 commentaires:

  1. 18-19 ans? Vraiment? C'est tard! Tu etais pourtant plus capable de décider en toute conscience et pas pour faire "comme tout le monde" a cet age non? 10 ans c'est vraiment jeune! Moi j'etais en 6e année ma premiere cigarette. J'ai tout revomi! Ma plus grosse periode a ete pendant le secondaire 1-2.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui j'ai fait ça tard... J'avais pas vraiment eu le goût avant! À cet âge j'avais beaucoup d'amis qui fumaient aussi.

      Supprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...