lundi 20 avril 2015

Rouler de ses propres roues...

Hier matin, sous le soleil radieux, il m'est passé une idée par la tête pour faire plaisir aux 2 grands oux; les laisser aller au parc en vélo tous seuls. Comparé à moi ce que je faisais comme distance quand j'avais l'âge de Mathilde, le parc est au coin de la rue! Mais dans ma tête de maman, il est à mi-chemin entre Montréal et Trois-Rivières... ;) Et je vois toujours les scénarios catastrophes des films tels Prisoners ou Lovely Bones se bousculer dans mon cerveau... Oh well...

Je leur ai même ajouté un bonus; un walkie-talkie. Je dis un bonus car mes enfants ne sont pas encore à l'âge de soupirer quand je leur demande de se rapporter. Pour eux (du moins à voir la face qu'ils ont fait quand je leur ai tendu ledit WT), c'était un objet précieux qui allait donc bien leur procurer du plaisir. Et je me mets à leur place, quand j'avais cet âge, j'aurais tellement aimé avoir des WT pour parler avec ma soeur entre le salon et mon garde-robe de chambre. Oh well...


J'ai tellement été productive pendant leur absence que l'abri était prêt pour les accueillir pour le dîner. En fait, au lieu de me demander sans cesse ce qu'ils faisaient, s'ils étaient rendus... j'avais le droit à des bisoux et des je t'aime à répétition dans l'oreille, j'avais aussi un compte-rendu presque intégral de chacune des descentes de la glissoire, c'était vraiment au-delà de mes espérances. Oh well... ;) Sérieusement, je suis vraiment contente du déroulement de cette expérience.

La bonne nouvelle est que l'été n'est pas encore commencé et que mes enfants ont gagné ma confiance. Reste à savoir si j'en aurai assez pour répéter cette expérience souvent... Comment gérez-vous la chose par chez vous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...