samedi 2 mai 2015

Dur, dur d'être un chaton

Cette semaine, Tandoori  a fait ses premières escapades dans la forêt derrière la maison. Au début, il ne s'aventurait pas trop... Ça faisait une couple de semaines qu'il nous gossait pour sortir ou qu'on devait le rattraper parce qu'il se faufilait entre nos pattes... Après avoir fait quelques tours de la cour, je l'ai vu gambader vers les bois; il avait eu la piqûre !

Cet après-midi, c'est la queue en sang qu'il est revenu au bercail. En suivant les traces au sol, je l'ai retrouvé étendu. Pas question que je touche à la plaie, il me griffait et grognait. J'ai donc appelé à ma clinique vétérinaire, ou la doc nous a reçu très rapidement puisque je redoutais une fracture et que je ne pouvais stopper l'hémorragie.

Une heure plus tard, nous sortions avec le chat, des antibiotiques et des anti-douleur...


On soupçonne qu'il a voulu passer sous une clôture et il s'est ouvert la queue d'un pouce de long! Il va bien même s'il est amorphe mais il fait vraiment pitié... Pas de sortie pour 2 semaines, des médicaments pour le weekend. Dur, dur d'être un chaton !

2 commentaires:

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...