mardi 28 juillet 2015

Défi de grand; l'autonomie dans les gestes quotidiens

Depuis que je suis maman, j'ai toujours pensé que le pire était de répéter 1000 fois par jour "Ramasse tes souliers!" ou "Ferme ta bouche!"... Nous passons à une autre étape depuis quelque temps avec Mathilde, qui approche de ses 10 ans. Après l'apprentissage, il est temps de consolider les acquis des gestes quotidiens. Cette étape n'est pas de tout repos!

Le premier défi de grand que je vous présente aujourd'hui est celui de l'autonomie dans les gestes quotidiens. J'entends par là faire par soi-même de manière autonome des gestes faciles qui ont été répétés maintes et maintes fois par les parents. Par exemple; faire son lit, brosser ses dents, ramasser sa vaisselle après le repas... Bref après 10 ans à l'entendre, on devrait pouvoir mettre en action les prodigieux conseils qui sont devenus comme des vers d'oreille...

Chez nous l'obstacle principal est le refus pur et simple d'obtempérer. Comme vous le savez peut-être, Mathilde est suivie pour un trouble d'opposition et de provocation sévère en plus d'un possible TDAH, ce qui fait que nous vivons encore avec des crises de bacon à 10 ans. Quand elle boque, elle boque solide, peu importe pourquoi. Nous avons parfois des journées formidables; d'elle-même, elle fait ses trucs (nous savons donc que les gestes sont acquis!), d'autres journées, il nous faut presque la tirer par l'oreille pour chaque petite tâche...

J'ai donc décidé d'appliquer la technique que l'enseignante de Mathilde utilisait l'an dernier, l'argent scolaire. Je suis allée acheter du faux argent chez Dollarama et les enfants partent chaque jour de la semaine avec 10$ chacun, qu'ils reçoivent lorsqu'ils ont fait leurs gestes quotidiens de base (lit, habiller, cheveux, dents). Si je dois les avertir pour des actions dangereuses (exemple: caler son frère dans la piscine ou lancer des roches dans la vitre de la voiture) ou parce qu'ils n'écoutent pas une consigne que j'ai répétée plusieurs fois, ils perdent automatiquement 5$. Ils ont aussi une tâche à faire dans la journée (liste ou pige), si elle n'est pas complétée, ils perdent 3$. Je dois dire que depuis que j'ai instauré cette manière de fonctionner (soit depuis la fin des classes, excluant les 2 semaines de vacances et les weekends), j'ai beaucoup moins de problèmes! Il faut dire qu'à la fin août, s'ils ont ramassé 100$ en faux argent (ils ont EN MASSE le temps de le ramasser, si on compte qu'il y a environ 35 jours comptabilisés!), on les amène à Calypso... Ça aide!

Comme Mathilde était déjà habituée à fonctionner de cette manière, elle a très bien réagi. Malheureusement, elle ne réussit pas toujours à se contrôler et après 13 jours de comptabilisés, elle a seulement 20$. Mais je suis confiante! C'est l'été et je suis plus loose sur certains trucs, même si d'autres choses sont carrément inacceptables. On verra bien qui pourra se prévaloir d'une place aux glissades d'eau!

Comment ça se passe chez vous, l'autonomie avec vos plus vieux?

Prochain défi de grand: l'argent de poche

1 commentaire:

  1. Ben chez moi l'autonomie de mon plus vieux LOL n'est pas complète et est limitée par son mal de genou! Plus sérieusement Mathilde a été très bien les deux fois qu'elle est venue cet été. Je l'ai trouvée bien changée et plus autonome. Je sais que les diagnostics divers sont très fréquents.....j'ai vu cela au Cegep. Je salue malgré tout ces termes, l'évolution charmante de Mathilde et Olivier. Tu as raison de leur donner aussi du lousse un peu. Tes enfants sont supers!

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...