lundi 24 août 2015

Camp de vacances

Nous ne sommes pas catholiques pratiquants. Pourtant, quand j'ai cherché un camp de vacances l'hiver dernier pour Mathilde, celui qui m'a le plus "parlé" est le camp pastorale Notre-Dame de la Rouge. Sa mission, son message, tout ce que j'ai lu sur leur site web rejoignait exactement ce que je cherchais; des activités de plein-air entrecoupées de réflexions sur sa place dans la société et les valeurs que l'on devrait cultiver (respect, confiance, amour, amitié...).

Au début, Mathilde ne voulait pas aller au camp. Le fait d'être seule sans nous mais aussi sans connaître personne, la peur de se faire juger (parce qu'elle dort encore avec une doudou et un toutou), elle n'était pas contente de notre choix. Mais au moment de l'inscription, nous avions VRAIMENT besoin d'un break. Nous avons donc discuté longuement avec elle tout l'hiver et le printemps. Puis le temps est venu de partir.

Notre arrivée à Grenville se déroula sous le soleil, avec des animateurs déguisés en pirates et corsaires! Un accueil hors du commun qui nous a ramenés, Alex et moi, quelques années en arrière ! (Nous avons travaillé plusieurs années en tant qu'animateur de camp, c'est même là que nous nous sommes rencontrés !) Après avoir visité le dortoir et vu un peu le site, nous avons laissé notre grande en compagnie de cette belle équipe pour 6 jours. On la voit ici ayant bien du plaisir... (photos tirées du CD officiel vendu à la fin du camp)












Nous nous sommes quelques fois questionnés durant la semaine; si elle s'amusait, si les périodes de réflexion allaient l'aider et nous rendre la vie plus facile par le fait même. J'avoue en toute honnêteté que nous avons passé une belle semaine très tranquille et sans anicroche avec Olivier et Rafaëlle. Le break a eu l'effet escompté sur nous; moins de stress, moins de cris, moins de chicane. Puis est arrivé le vendredi soir où nous sommes allés la chercher.

Nous avons eu droit à un magnifique spectacle de fin de camp en cette chaude soirée. Des présentations enjouées, des chansons interprétées par les enfants ou les animateurs, des discussions avec les responsables du groupe de Mathilde qui nous ont confirmé que notre fille avait un étonnant pouvoir d'adaptation et un optimisme hors-pair. Un petit moment d'ennui la seconde soirée de camp mais sinon on nous a même suggéré de l'inscrire au groupe 11-13 ans l'an prochain si elle le souhaite, malgré qu'elle n'aurait pas encore cet âge.

Et la grande, elle, comment a-t-elle vécu le camp? Elle est passée de la fillette qui ne voulait pas y aller à celle qui veut absolument y aller l'été prochain! Elle nous a parlé des réflexions; ils se réunissaient chaque matin dans la chapelle pour discuter d'un thème et d'une valeur; amitié, respect, confiance... chacun exprimait ce qu'il ressentait par rapport au sujet annoncé. Ces moments ont eu l'air de beaucoup atteindre Mathilde car presque à chaque jour depuis son retour, elle nous dit: "Quand on était dans la chapelle et qu'on parlait de tel sujet, c'était spécial d'entendre telle personne de dire telle affaire!". Elle fait beaucoup de liens entre sa réalité et ce qu'ils ont parlé au camp.


Elle a adoré les activités extérieures, dont la montée (randonnée) et la nuit sur l'Île de Barbe Noire. Bien qu'elle n'ait pas bien dormi, elle a aimé partager une chambre avec 4 autres fillettes. Elle a trouvé difficile de se ramasser, mais son animatrice nous a affirmé qu'elle avait beaucoup rendu service et qu'elle avait fait de beaux efforts.

Et depuis son retour? Mathilde a beaucoup grandi. Pas physiquement (!) mais bien du côté personnalité et maturité. Nous n'avons pas eu de crise, elle nous aide un peu plus dans la maison, elle s'occupe beaucoup de Rafaëlle sans que nous lui demandions, elle réfléchit de plus en plus avant d'agir. C'est un changement très positif qui semble être permanent (sans vouloir m'avancer!) puisque ça fait déjà 2 semaines et ça va toujours aussi bien.

Je suis tellement contente d'avoir choisi ce camp! Même si la lune de miel devait se terminer bientôt avec Mathilde, elle nous aura permis de croire que notre fille peut changer si elle le veut vraiment! Et si ça se poursuit, ça veut dire tout plein de bons moments en sa compagnie, plus de séances chez la psychologue et beaucoup moins de stress dans la maison! :)

2 commentaires:

  1. Mes 2 fils sont allés 3 ans (entre 8 ans et 13 ans) au Camp Quatre Saisons, c'est en haut de Tremblant, l'administration est à Ste-Thérèse. Ils ont adoré et j'ai bien profité de ses 13 jours continus à ne penser qu'à moi (J'ai la garde complète sans répit depuis qu'ils ont 2 et 3 ans).

    RépondreSupprimer
  2. Thomas l'an dernier est allé aux Camp des Débrouillards! Il a adoré son expérience et ça a été le début de son ouverture sur les autres je dirais... il a plusieurs très bons amis cette année, contrairement à avant! je pense que ça a vraiment aidé.

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...