mercredi 12 août 2015

Défi de grand: l'argent de poche

Quand j'étais jeune, je recevais de l'argent de poche en faisant des tâches. Je ne me souviens pas exactement à quel âge j'ai commencé à recevoir ma "paye" mais je me souviens d'avoir économisé longtemps pour m'acheter cette fameuse chaîne stéréo avec hauts-parleurs détachables, lecteur de cassettes à double face et enregistreur. Mon père était venu la chercher avec moi quand j'avais eu assez de sous... quelle fierté.

À l'approche de ses 10 ans, Mathilde commençait à vouloir s'acheter des choses que je ne veux peux pas nécessairement lui payer; des billes pour ses colliers, des Rainbow looms, des crayons brillants, des cahiers à dessiner... J'en achète quelques-uns mais je ne peux pas tout le temps dépenser pour ça. Nous avons donc décidé de donner de l'argent de poche aux enfants. Le principe est très simple; je reçois ma propre paye du CÉGEP aux 2 semaines, et ce soir-là, je leur donne la leur s'ils ont respecté 2 choses;

1- Se ramasser dans les zones communes; salon, cuisine, salle à manger, escaliers, salle zen... des endroits communs où tout le monde peut vaquer à ses occupations ne doit pas contenir d'objets personnels ou de jouets qui traînent. On s'entend; quand ils sont en train de jouer à un jeu, j'ai pas de problème avec ça! Mais s'ils partent de ladite pièce et laissent leur trace tels Hansel et Gretel, ça ne fonctionne pas.

2- Faire des tâches dans la maison; avec le faux argent, ils sont doublement récompensés. Mais ce programme ne dure que pour l'été... En temps scolaire, ils doivent compléter une tâche par jour lorsqu'ils font leur mousqueton au retour des classes. Si ils veulent plus participer et faire plus de tâches (ex.: laver le frigo, laver ma voiture, etc.), cela leur donne de l'argent de plus.


En général, ça fonctionne très bien. Tellement que Olivier a pu s'acheter de gros Lego quelques fois déjà avec son propre argent. Mathilde, quant à elle, préfère s'acheter ce que j'appelle des cochonneries (bébelles du Dollarama, gomme ou chocolat). Mais c'est son choix comme je lui dis, elle fait ce qu'elle veut avec son argent. Nous tentons de lui expliquer qu'elle pourrait conserver ses sous pour faire des achats plus gros qu'elle souhaite vraiment (présentement, elle voudrait un livre de dessin comme le mien) mais elle ne réussit pas à vaincre sa volonté. Espérons que cela va changer et qu'elle ne deviendra pas une consommatrice compulsive...

Donnez-vous de l'argent à vos enfants? Comment le gèrent-ils?

Prochain défi de grand: le style vestimentaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...