lundi 30 mai 2016

10K d'Ottawa

J'attendais cette course depuis 2 ans. Je voyais plein de gens de mon entourage se rendre dans la capitale nationale et en revenir "pompés", transportés par l'ambiance survoltée de cette course et je n'arrivais pas à trouver le bon timing... En août dernier, quand j'ai vu qu'ils offraient des rabais substantiels sur l'inscription, je me suis ruée sur mon clavier et j'ai vite complété mon inscription, sans savoir quelle température m'accompagnerait lors de mon épreuve.

Si je parle de température, c'est que, si vous étiez au Québec dans la dernière semaine, vous avez vécu des chaleurs dignes de juillet et courir à 35 degrés, ce n'est pas facile! Mai est ainsi fait; parfois frisquet, parfois estival! On fait avec, n'est-ce pas!?


C'est donc sous les 28 degrés + facteur humidex que mon amie Marjorie et moi avons pris le départ du 10K en plein centre-ville d'Ottawa vers 19h. Un orage d'environ 6-7 minutes s'abatait alors sur nous, donc nous étions trempées à l'os dès le départ! Environ 1.5 kilomètre plus loin, mon clin d'oeil émotif; un immense arc-en-ciel se dressa directement devant moi dans le ciel gris. Mon Papam m'observait de là-haut!

Tout allait bien jusqu'à 4K, où mon pied droit commença à m'élancer et un mal de coeur intense m'envahit. Mon épine de Lenoir ne m'a pas lâchée jusqu'au 7eK... Nous avons tout de même parcouru la rive ouest du Canal Rideau sous les applaudissements incessant des spectateurs qui avaient sorti leurs boyaux d'arrosage pour nous rafraîchir! Le soleil se couchait lentement sur l'eau, la vue était splendide! Nous avons couru jusqu'au parc Dow avant de traverser et revenir sur la rive est du canal. J'ai malheureusement dû prendre plusieurs pause marche pour relaxer mon pied, ce qui fit que nous nous sommes séparées pour la deuxième moitié de la course.


Vers le 7eK, j'ai pris mon sirop énergétique Rekarb et c'est quelques minutes plus tard que j'ai senti l'énergie remonter soudainement! Après avoir croisé Alain Roy et sa GoPro, j'ai clanché jusqu'à la fin! Je n'ai pas encore vu les photos officielles mais j'avais le sourire étampé au visage et je flottais littéralement! Si ma course avait été aussi agréable tout le long, j'aurais fait un méchant temps! Peu importe, j'ai franchi l'arche d'arrivée après 1h09:20, ce qui est 30 secondes de moins que mon temps au 10K des Vignobles en juin 2015.


Malheureusement, j'ai trouvé qu'il manquait de points d'eau/boisson énergisante sur le parcours avec seulement 2 stations aux 4 et 7eK. La collation d'après course manquait aussi de contenu... J'aurais aimé mangé des fruits frais (oranges, melon d'eau...) comme aux Érables ou à la Grande Vadrouille, boire un jus de fruit, bref avoir un peu de sucre rapide! J'ai pris une banane et un demi-bagel mais ce n'était pas assez. Peut-être un plus à ajouter pour l'an prochain!

En résumé, une belle course avec des paysages spectaculaires, un événement joyeux en bonne compagnie avec des suporters hors du commun, j'ai déjà hâte d'y retourner!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...