dimanche 7 août 2016

Mes étés et ceux de mes enfants

Quand j'étais jeune, mes étés étaient tout sauf organisés. Dans ma tête du moins... me baigner chez ma grand-mère, faire du vélo le plus tard possible, aller en camping avec ma famille, jouer aux Barbies ou au casse-croûte avec ma soeur, passer deux semaines soit à l'Île du Prince Édouard ou dans le Maine... Des saisons relaxes qui ont laissé dans mes souvenirs des douces saveurs de popsicles et de limonade, des odeurs de mer et de béton brûlant.

Dans ce temps-là, on avait encore le droit de s'ennuyer. Nos méninges s'activaient pour créer des mondes, des jeux, des histoires. Je n'étais vraiment pas la plus sociable et j'appréciais l'été pour sa solitude, ces moments où je n'avais pas à me forcer pour entrer en interaction avec qui que ce soit. Ma grand-mère m'accueillait les bras ouverts et ça me convenait totalement de passer ces journées en sauvage. Hé oui...

Bien que j'ai le désir que mes enfants se créent des souvenirs estivaux et que j'adore faire toutes sortes d'activités avec eux, je me rends de plus en plus compte qu'ils ont besoin de passer du temps à ne rien faire. S'ennuyer. Dérouiller leurs méninges.

Je sais, plusieurs pensent et trouvent que nous n'arrêtons jamais; festivals, randonnées, sports, sorties... ça fait partie de notre mode de vie! Souvent en coup de tête, on part sur la go et nos souvenirs se forgent ainsi. Mais je trouve aussi important que les enfants jouent ensemble ou seuls dans leurs trucs et parfois sans (sur une plage, dans un parc, dans leur chambre...). Oui, dans ces moments, j'entends parfois: "Mais je ne sais pas quoi faiiiiiire!" avec une intonation plaintive extrême. Mais j'entends beaucoup plus souvent des rires et des discussions qui les forcent à vivre ensemble malgré leurs différences. Qui leur rappelleront leurs étés d'enfance.

1 commentaire:

  1. Ben nous ca a été 3 semaines a la montagne et le reste jusque la a faire pas grand chose... Vélo, piscine, bibliothèque... C tout... Les enfants sont habitués a jouer par eux meme maintenant. On va au parc aussi. Mais la plupart du temps ils font leur vie! On a vraiment des rythmes décalés toi et moi! La on part chez mes beaux parents et les enfant (les 2 grands) vont rester 1 ou 2 semaines selon si ils s'ennuient ou pas. Pas d'organisation pantoute. Je lache du leste et j'essaie de respirer et de les laisser respirer...

    RépondreSupprimer

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...