jeudi 13 octobre 2016

15K du Bois de Belle-Rivière

Lundi dernier avait lieu la course en forêt que j'attendais depuis longtemps! Je me suis donc dirigée à Mirabel alors qu'il faisait -1C mais un magnifique soleil! Après avoir été chercher mon dossard et mon t-shirt, je suis allée déjeuner dans la voiture et préparer mes trucs.


À 9h j'étais sur le bord de la ligne de départ avec quelques autres membres du Défi Résolution et je grelottais... Je savais que j'étais bien habillée mais sans bouger, le temps était frisquet! Vers 9h20, le départ fut donné et je m'élançai dans les sentiers. Une bonne partie faite de gravier, une autre en terre avec racines et roches, une autre enfin en sable; j'ai eu droit à tout ce que j'aime le plus, sans aucune douleur! Le fait que le terrain soit plus "mou" engendre beaucoup moins de pression sur les articulations et mon pied m'en remercie!


Le 15K était composé de 2 boucles de 7K, plus une petite boucle de 800m entre les 2 grandes boucles et de quelques mètres de plus à franchir à l'arrivée. Tout allait bien durant mon premier tour, je maintenait une vitesse meilleure que celle que je faisais habituellement lors de mes entraînements à Rigaud. Il faut dire que le terrain était un peu moins accidenté mais, avec un dénivelé de quand même 187m, mes cuisses chauffaient! Quand je suis entrée dans la petite boucle, j'en ai souffert un coup! Des montées abruptes, des racines et des ronces à contourner, c'était super mais en même temps difficile! J'ai senti que mon rythme avait beaucoup diminué suite à cette boucle. Peu importe, je gardais le sourire!


Curieusement, je n'ai presque pas bu ou consommé de gels. J'avais 2L dans mon sac d'hydratation et 600ml de Gatorade, plus 3 gels au sirop d'érable. Je n'ai pris qu'un seul gel, 300ml de boisson et 1L d'eau, ce qui n'est vraiment pas dans mes habitudes! Aussi, je cours habituellement avec de la musique, ce que je n'ai pas fait cette fois-ci. Je n'ai aucune idée pourquoi mais le fait d'entendre mes pas sur les cailloux et les feuilles mortes, ma respiration, les autres coureurs qui jasaient et encourageaient me suffisait. Fidèle à mon habitude, j'ai terminé ma course sur un sprint! J'avais les jambes en compote et le coeur dans les tempes mais je me sentais si bien! Le fait de courir sur un terrain inégal avec des "attractions" tout autour (arbres, couleurs, petits animaux...) a fait passer le temps beaucoup plus vite! À Rigaud en entraînement, j'avais réussi 13.66K en 2h06. J'ai complété mon 15K à Mirabel en 1h50, je suis donc très heureuse de ma progression!


Il est maintenant de plus en plus clair dans ma tête que je veux me diriger vers des courses en forêt. Même si je me suis inscrite à certaines courses sur route déjà (novembre et avril), j'aimerais me lancer dans la trail et participer à de tels défis. J'ai hâte de voir où tout ça va me mener!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous aimons vous lire! Dites-nous ce qui vous vient à l'esprit...